Menu | Contenu | Retour | Actualités | Progression | Rechercher | Pied de page | Accessibilité | Plan du site | Accueil
                                                               
                                                               
| Accueil | Contacts | Horaires | Plan du site |
Paroisse Sainte Hélène
102 rue du ruisseau
75018 | Paris
Tél : 01 46 06 16 99
Visitez aussi le site des fils de la charité
www.filsdelacharite.org

Le « Denier de l’Église » est une préoccupation permanente pour nos paroisses. Comment arriver à financer les initiatives missionnaires, les travaux, ainsi que le salaire des prêtres ou agents laïcs en pastorale ? Une nouvelle campagne de lancement du Denier de l’Église vient de s’ouvrir le 1 mars 2020 Merci pour votre participation !

SAINTE HÉLÈNE, C’EST NOUS !
Vous le savez, l’essentiel des ressources de Ste Hélène provient de vos dons, sachant que l’Église de France ne reçoit aucune subvention. Aussi, comment ne pas vous remercier de votre participation au Denier de l’Église 2019 ? Le nombre de donateurs augmente lentement mais sûrement, ce qui prouve l’attachement à la Paroisse. Ste Hélène, c’est Vous, c’est Nous au cœur de Clignancourt !
Ainsi, chemin faisant, la Paroisse se construit et se renouvelle, forte de son histoire et de son visage fraternel et familial, mais toujours soucieuse de l’Avenir à transmettre aux nouvelles générations. Avec rigueur et dynamisme, le Conseil Économique a la tâche particulière de veiller à ce que les conditions matérielles rendent toujours possibles les services qu’une paroisse doit rendre à ses besoins de rencontres, de célébration, de formation et de mission.
Les dépenses auxquelles nous avons à faire face sont d’abord des dépenses fixes :
* Indemnités versées aux prêtres en complément de leur retraite ou salaire de travail à temps partiel.
* Salaires de 3 laïcs à temps partiels.
* Impôts locaux, électricité, gaz, chauffage, photocopie
Ajouter à cela, des travaux d’entretien ou de réparation :
Pour l’année 2019, l’amélioration de la sono dans l’église et la grande salle, l’ouverture d’une porte donnant sur la rue Esclangon afin de faciliter l’accueil de domiciliation
d’ " Un Toit pour Toi " et la réparation de fuites d’eau dans la toiture de l’église
Pour l’année 2020, réparation du paratonnerre et amélioration de l’éclairage de l’église avec mises aux normes plus écologiques, mesures de sécurité…
Ste Hélène a besoin de votre don
* Parce que c’est le devoir du chrétien de participer à la vie matérielle d’une paroisse dont la mission est de vous enrichir humainement et spirituellement
* Parce que les décès, les déménagements réduisent, chaque année, le nombre de donateurs. Et donc la nécessité de faire appel à de nouveaux.
* Parce que des jeunes couples arrivent dans le quartier et cherchent à prendre peu à peu leur place au milieu de nous.
* Parce que les habitants du quartier, croyants ou non, pratiquants ou non, aiment se retrouver à Ste Hélène, pour y vivre ses célébrations à l’accent familial et ouvert, ou goûter seuls son silence et sa beauté intérieure à un moment ou un autre.
Je sais combien vous avez déjà entendu l’appel selon votre cœur et vos moyens. Et j’ai confiance en votre désir d’y participer à nouveau.
Ste HELENE, c’est VOUS, c’est NOUS TOUS ENSEMBLE pour que le Christ puisse continuer à y être célébré et annoncé dans notre quartier !
Au nom du Conseil Économique de la Paroisse, de mes frères Fils de la Charité Jean-Pierre et Robert et dans la communion avec le P. Gaby qui nous a quittés.
P. Michel Retailleau, curé

SITE DE LA TROUPE SCOUT 25 ième DE pARIS
http://www.lavingtcinq.fr/

CATÉCHUMÉNAT


Il est possible de découvrir la foi chrétienne à tout âge et de se préparer aux sacrements de baptême, confirmation, communion, et aussi de découvrir le contenu de la foi si on a été baptisé tout jeune et que l’on s’est ensuite éloigné de l’Église.
Cette découverte de la foi se fait dans un accompagnement personnel et au cours de rencontres générales.
Responsable : Père Robert JOURFIER
Diminuer la taille des caractères Augmenter la taille des caractères Imprimer la page
Accueil « Prière et liturgie

Prière et liturgie

VIENS, SAINT-ESPRIT

Samedi dernier, le pape François a ouvert le chemin du " Synode sur la Synodalité " (= faire route ensemble) qui aura lieu en 2023. Proposant à tous (laïcs, religieux, prêtres et évêques) de participer dès aujourd’hui aux débats. Il a terminé son propos par cette prière à l’Esprit-Saint.

« Viens, Saint-Esprit. Toi qui suscites de nouvelles langues
et mets des paroles de vie sur nos lèvres,
préserve-nous de devenir une Église-musée, belle
mais silencieuse, avec un grand passé mais peu d’avenir.
Viens parmi nous, pour que dans l’expérience synodale,
nous ne nous laissions pas envahir par le désenchantement,
que nous n’édulcorions pas la prophétie,
que nous ne réduisions pas tout à des discussions stériles.
Viens, Esprit Saint d’amour, ouvre nos cœurs à l’écoute.
Viens, Esprit de sainteté, renouvelle le saint Peuple fidèle de Dieu.
Viens, Esprit créateur, renouvelle la face de la terre ».

PRIÈRE FACE A UN MONDE QUI CHANGE

Jésus, Verbe de vie, tu nous invites chaque jour
à faire fructifier les talents que tu nous confie
aide-nous à bâtir un monde plus juste et fraternel.

Apprends-nous à accueillir l’imprévu comme Marie, à méditer ta parole pour porter du fruit qui demeure, à respecter les gens et la nature qui nous entourent.

Tu laisses pousser ensemble l’ivraie et le bon grain. Dépouille-nous de toute hypocrisie, rigidité, violence. Fais de nous des artisans de paix pour le Royaume.

Nous ne savons pas ce dont demain sera fait
nous mettons notre espérance en ta promesse
de voir un ciel nouveau et une terre nouvelle.

Jacques Gauthier

PRIÈRE POUR LA RENTRÉE PASTORALE

Seigneur,
Cette année pastorale qui commence, c’est avec confiance que nous te l’offrons !
Donne-nous le courage et la force, tout au long de ces mois, de découvrir ta Présence au cœur de nos vies.

Que nos cœurs viennent à ta rencontre dans l’Eucharistie, le sacrement de Réconciliation, la Prière, nos activités paroissiales mais aussi à travers l’enfant qui te découvre, le jeune qui te cherche, la personne qui souffre et dans chaque regard que nous croisons.

Donne-nous la joie de te servir par le service gratuit de nos frères, la joie de te savoir présent au milieu de nous et en chacun de nous.

Que nos mains s’ouvrent pour cueillir ta Lumière et la transmettre joyeusement à nos voisins, afin que chaque jour, elle s’étale un peu plus loin et qu’ainsi se répandent sur tous les rayons de ta grâce.

Donne-nous l’audace de témoigner, par nos actes et nos paroles, combien Tu es Grand et merveilleux, sur tous les chemins du monde et sans jamais nous décourager.

Que chacun apporte tout son être à la vie de la paroisse et que notre communauté soit un signe d’espérance, de foi et de charité dans le monde. AMEN !

Prière trouvée sur le site de la paroisse " Ste Rose de Lima", en Guadeloupe

PRIÈRE POUR LES MIGRANTS

Père saint et bien-aimé,
ton Fils Jésus nous a enseigné
que dans le ciel une grande joie éclate
quand quelqu’un qui était perdu est retrouvé,
quand quelqu’un qui a été exclu, rejeté ou écarté
est accueilli de nouveau dans notre nous,
qui devient ainsi toujours plus grand.

Nous te demandons d’accorder à tous les disciples de Jésus et à toutes les personnes de bonne volonté la grâce de faire ta volonté dans le monde

Bénis chaque geste d’accueil et d’assistance
qui place tous ceux qui sont en exil
dans le nous de la communauté et de l’Église,
pour que notre terre puisse devenir,
comme tu l’as créée, la maison commune de tous les frères et soeurs. Amen

Pape François

PRIÈRE DE RENTRÉE… DES CARTABLES

Seigneur, voici mon cartable
Plein de chemises nouvelles
Et de cahiers de devoirs :
Je Te l’offre avec tous mes espoirs…

Seigneur, voici mon cartable
Rempli de mes « 10 heures »,
De jeux pour les récrés,
Rempli de mes trésors
Rempli de mes secrets
Que Toi seul connais…

Seigneur, voici mon cartable ;
J’y ai glissé des choses invisibles :
Mes joies, mes chagrins, mes peurs
Et tous les désirs de mon cœur…

Seigneur voici mon cartable
Gonflé de projets et de vie,

Je te l’offre, je te prie :
Bénis-moi, aide-moi à grandir,
A marcher vers l’avenir,
Le cœur confiant, le cœur chantant,
Car je le crois, Tu es présent.
B. Thésin

PRIÈRE POUR LA RENTRÉE.

Seigneur, nous Te confions cette nouvelle rentrée scolaire. Pendant cette année, nous aurons à nous réjouir de bonnes nouvelles et nous aurons à affronter des moments difficiles.

Donne-nous la force de les vivre pleinement.
Nous T’offrons d’avance ces bonheurs et malheurs.

Accorde aux enseignants et aux formateurs l’enthousiasme de transmettre leur savoir et de faire grandir les jeunes.

Donne-leur la joie de retrouver leurs collègues et d’accueillir les nouveaux. Que leur diversité soit une richesse au service de l’éducation des jeunes qui leur sont confiés.

Donne aux enfants et aux jeunes d’apprendre et d’acquérir les connaissances intellectuelles, professionnelles et humaines pour devenir des acteurs responsables de ce monde et le servir au mieux. Que leurs parents puissent les accompagner avec justesse et amour.

Fortifie les employés dans leur tâche quotidienne au service de tous. Que leur travail soit respecté et reconnu de tous.

Que l’équipe éducative s’ouvre toujours plus aux valeurs de l’Évangile dans le respect des différences.

Donne-nous d’être attentifs à chacun et de te reconnaître en tous et particulièrement dans les plus pauvres. Puissions-nous agir ensemble pour que la réussite soit en chacun de nous.

Rappelons-nous que Tu nous combles de joie. Amen
Karin, Moselle

PRIÈRE POUR LES « POLITIQUES »

Je Te remercie pour tous les engagés politiques.
Je Te confie tout spécialement nos dirigeants, leurs familles et leurs équipes.

Libère-les des pressions qu’ils subissent chaque jour des médias, des lobbies, de l’argent et de l’opinion publique.

Qu’aidés par ton Esprit, ils réalisent ta volonté dans leur fonction, leurs décisions et leurs engagements sans douter d’eux-mêmes
Et des dons que Tu leur a donnés.

Qu’ils gardent le souci de protéger toute la Création en sachant toujours gérer les priorités avec justice et vérité dans le respect de la personne humaine et du bien commun.

Que ton amour leur donne l’amour des autres.
Qu’ils avancent toujours courageusement et fidèlement. Amen

Paroisse de Martigues

PRIÈRES DE PARENTS A LA FÊTE DE LA FOI

Prière d’un papa

"Seigneur, Merci de nous avoir fait parents.
Merci d’être à nos côtés tous les jours de notre vie,
dans la joie comme dans la peine.
Merci pour ton amour qui nous guide.
Merci pour tous les moments de bonheur
que Tu nous offres à vivre en famille.
Seigneur, aide-nous dans notre tâche de parents
à les aimer comme ils sont.
A savoir prendre du temps avec eux pour se parler,
s’écouter et aussi te prier, en famille.
Fais que nous sachions leur transmettre le goût
du vrai bonheur et le sens de la vraie vie." Amen

Prière d’une maman

"Marie, par le baptême de nos enfants,
Tu es devenue aussi leur Mère. Aussi, nous te présentons ces enfants que Dieu nous a donnés.
Apprends-nous à ouvrir leurs yeux à tout ce qui est beau, leur cœur à tout ce qui est bien
et leur esprit à tout ce qui est vrai.
Apprends-nous à les écouter et à les aider
pour qu’ils prennent leurs responsabilités.
Donne-nous de savoir nous effacer quand,
pour eux, viendra l’heure de prendre leur vie en mains.
Qu’ils aient la force de dire NON au mal sous quelque forme que ce soit.
Qu’ils apportent leurs qualités et leurs talents
pour travailler au monde que Tu veux." Amen.

QUE T’OFFRIR POUR TE REMERCIER ?

Que pouvons-nous t’offrir Seigneur ?
Seigneur, que t’offrirai-je pour te remercier
de tous tes bienfaits ? Tu me réponds :
Offre-moi tes mains vides : je les comblerai
de biens surabondants.

Seigneur, que t’offrirai-je pour te remercier
de la force que tu m’as donnée ? Tu me réponds :
Offre-moi tes ignorances : je les changerai
en sagesse sans pareille.

Seigneur, que t’offrirai-je pour te remercier
de la sagesse que tu m’as léguée ? Tu me réponds :
Offre-moi tes misères : je les changerai
en salut pour autrui.

Seigneur, que t’offrirai-je pour te remercier
de ton précieux salut ? Tu me réponds :
Offre-moi tes péchés : je les changerai
en amour qui ne s’éteint pas.

Oui, Seigneur, je t’offre tout cela,
en toute confiance.
Sois remercié, sois béni, sois loué !

SEIGNEUR… APPRENDS-NOUS

Seigneur, apprends-nous à changer notre regard.
Ouvre nos yeux sur les réalités de notre monde
pour que nous puissions les voir, pour ne pas les mépriser,
pour ne pas les redouter, mais pour les accueillir
comme un rendez-vous avec Dieu Trinité.

Apprends-nous à changer notre regard
sur les certitudes qui nous enferment,
sur les valeurs qui nous rassurent,
sur les autres que nous verrouillons
dans nos jugements tout faits !

Que ton Amour, Dieu Trinité, nous libère.
Donne-nous de savoir apporter,
de savoir recevoir, de savoir demander,
de savoir dire à l’autre le besoin qu’on a de lui
et de voir en l’autre ton Image, Dieu Trinité.

Apprends-nous à entrer dans l’avenir,
non pas à reculons comme des nostalgiques
Mais comme dans un avenir où Dieu nous attend,
où Il est déjà Visage de l’Amour de Dieu trois fois Saint.

Apprends-nous à écouter,
à reconnaître les besoins de l’autre,
comme des Paroles de Dieu,
à voir en l’autre la Présence qu’il habite
et à ne pas avoir peur de l’inconnu
qui est le visage de Dieu d’Amour.

Prière des Religieuses Trinitaires de Valence

PRIERE A L’ESPRIT SAINT

(enseignée à Karol Wojtyla, futur Jean Paul 2, par son père)

Esprit saint,
Je te demande le don de la Sagesse,
pour une meilleure compréhension
de toi et de tes divines perfections.

Je te demande le don de l’Intelligence,
pour une meilleure compréhension
de l’esprit des mystères de la sainte foi.

Donne-moi le don de Science,
afin que je sache orienter ma vie
Selon les principes de cette foi.

Donne-moi le don de Conseil,
pour qu’en toute chose je puisse
chercher conseil auprès de toi
et le trouver toujours auprès de toi.

Donne-moi le don de Force
afin qu’aucune peur ou considération
terrestre ne puisse m’arracher à toi.

Donne-moi le don de Piété,
afin que je puisse toujours servir
ta Majesté divine avec amour filial.

Donne-moi le don de Crainte (amour respectueux de Dieu)
pour qu’aucune peur ou considération terrestre
ne puisse m’arracher à toi.

NOUS SOMMES UN AVEC TOI

Dieu, nous sommes un avec Toi.
Tu nous as faits un avec Toi.
Tu nous as enseigné que,
si nous sommes accueillants
les uns aux autres, tu demeures en nous.

Aide-nous à garder cette ouverture
et à nous battre pour elle de toutes nos forces.
En nous acceptant les uns les autres
complètement, totalement,
le cœur grand ouvert,
c’est toi que nous acceptons,
c’est toi que nous aimons de tout notre être.

Car notre être est au cœur de ton être
et notre esprit s’enracine dans ton esprit.
Emplis-nous d’amour
et fais que l’amour nous lie les uns les autres
tandis que nous parcourons nos chemins divers.

Thomas Merton

HEUREUX CEUX QUI VONT A LA RENCONTRE

HEUREUX ceux qui vont à la rencontre
De ceux dont l’Eglise est loin :
Non-croyants, croyants d’autres traditions religieuses,
Pauvres et étrangers,
Hommes et femmes d’autres cultures.

HEUREUX ceux qui acceptent d’aimer
Même ceux qui refusent de les aimer.

HEUREUX ceux qui acceptent d’exposer leurs idées
Tout en acceptant que les autres n’y adhèrent pas.

HEUREUX ceux qui suscitent dans l’Eglise et la société des lieux et temps où chacun
Puisse être reconnu et prendre la parole.

HEUREUX ceux qui, sans craindre les épreuves,
S’enracinent dans la durée et la patience,
Sans jamais se lasser de faire des petits pas
Pour rencontrer enfin les autres.

HEUREUX ceux qui ont un souci de cohérence
Entre leur propre vie et le combat qu’ils mènent.
HEUREUX ceux qui espèrent toujours :
Ils trouveront la route qui conduit
Au cœur des autres et de Dieu.

Jean Charles Thomas

PRIÈRE A St JOSEPH pour les TRAVAILLEURS

Seigneur Jésus, fils du charpentier,
Nous te prions pour ceux qui travaillent.
Donne-leur la santé,
afin qu’ils contribuent selon leurs capacités,
Aux œuvres de l’humanité.

Nous te prions ceux qui cherchent du travail,
Qui sont dans la peine et dans le désarroi.
Que les actions gouvernementales
portent de bons résultats, et aient un réel impact
sur l’emploi et les conditions de vie des travailleurs.

Nous te remercions
pour ceux qui luttent contre la hausse du chômage.
Que la recherche du bien commun soit comme le phare qui guide la marche des syndicats.

Avec les travailleurs du monde entier,
Nous te demandons de nous donner,
le goût, l’amour de notre travail.
Que nous l’accomplissions avec justice et honnêteté.

Que nous sachions te louer,
Utiliser la monnaie que tu nous as confiée
Au service de ceux marginalisés, dans notre société.

Que chacun, chacune puisse goûter ta paix,
pendant cette 1ère journée du mois de mai !

D’après le site du Jardinier de Dieu

TRANSMETTRE L’ÉVANGILE AU MONDE

Seigneur, nous te rendons grâce pour ton appel
à la vie, à l’amitié avec toi, à la sainteté.

Fais de nous des hommes et des femmes
« qui s’approprient la fragilité des autres,
Qui ne permettent pas qu’émerge une société d’exclusion mais qui se font proches » (Fratelli tutti)

Donne à notre monde, les prêtres dont il a besoin,
Témoins de ta Parole et de ta présence dans les sacrements.

Accorde-nous des diacres permanents
Passionnés de l’Évangile et au service de leurs frères.

Donne au monde les consacrés qui dans la prière et l’engagement sauront être des acteurs d’une transformation de la société dans l’amour.

Donne-nous le témoignage d’amour de couples confiants en ta présence et fortifiés dans le lien du mariage.

Accorde-leur de construire une famille unie, missionnaire, pleine de foi et attentive aux besoins des autres.

Donne à chacun de nous de vivre avec plénitude ton appel à la sainteté et de transmettre la joie de l’Évangile au cœur du monde. Amen.

SEIGNEUR, DONNE-NOUS LE COURAGE

« Donne-nous le courage
là où nous vivons chaque jour,
de prendre position au nom de notre foi,
de ne pas mettre sous le boisseau
notre attachement au Christ,
même si cela doit nous amener ironie ou rejet.

Donne-nous le courage
d’ouvrir nos yeux sur les injustices
qui viennent de l’argent et du pouvoir
ou de la lenteur des administrateurs,
et de les résoudre avec nos moyens,
au nom de notre foi,
même si cela doit nuire à notre tranquillité.

Donne-nous le courage
de participer activement à la communauté d’Eglise
à laquelle nous appartenons,
afin qu’elle devienne le lieu où notre vie,
avec ses conflits et ses recherches
se trouve éclairée par notre foi.

Ne nous laisse pas au repos, Seigneur,
tant que notre foi n’imprime pas son exigence
sur l’éventail de toute notre vie.
Nous T’en prions, aide-nous à être des croyants
dans la pratique de chaque jour. Amen. »

Charles SINGER

TOI, LE RESSUSCITÉ

Toi, le Ressuscité Comme un pauvre
qui ne veut pas s’imposer,
tu accompagnes chacun
sans forcer l’entrée de notre cœur.

Tu es là, tu offres ta confiance,
tu ne délaisses personne
même quand les profondeurs
crient de solitude.

Pour t’accueillir
nous avons besoin de guérison.
Pour te reconnaître, il importe
que nous prenions le risque de refaire
à tout moment le choix de te suivre.

Sans ce choix,
à chaque fois radical, nous nous traînons.
Te choisir, c’est t’entendre nous dire :
“Toi, m’aimes-tu plus que tout autre ?”

Frère Roger, Taizé

PRENDRE UN RAMEAU

Prendre un rameau
est une invitation adressée au Christ :
« viens, Tu peux franchir
les portes de la ville.
Ce que Tu dis et ce que Tu fais,
je le mets dans ma vie,
car je crois que Tu es Dieu
venu m’inviter à être heureux. »

Prendre un rameau,
c’est prendre la décision
de sortir à la suite de Jésus...
C’est une démarche libre.
c’est un geste de croyant.
Un choix.

Venir chercher un rameau,
le prendre, le tenir en main
et le garder bien en vue à la maison,
c’est décider
d’ouvrir la porte à l’Evangile
et d’accueillir Dieu
par des gestes concrets
à l’égard de nos frères.
Chaque jour.

Charles Singer

PRIÈRE 5ème ANNIVERSAIRE DE LAUDATO SI

Dieu qui nous aime, Créateur du ciel,
de la terre et de tout ce qui s’y trouve,
Tu nous as fait à ton image et
tu as fait de nous les bergers de toute ta création.
Ouvre nos esprits et touche nos coeurs,
afin que nous prenions tous soin
de la création que tu nous as confiée.

Aide-nous à prendre conscience que notre maison commune n’appartient pas qu’à nous,
et qu’il est de notre devoir de la préserver.

Puissions-nous aider ceux dans le besoin à trouver la nourriture et les ressources dont ils ont besoin.
Sois présent pour les plus démunis en ces temps difficiles, en particulier les plus vulnérables.
Délivre-nous de nos peurs et transforme-les en espoir et en fraternité.

Afin que nous puissions tous connaitre
une véritable conversion du coeur.

Aide-nous à nous montrer créatifs et solidaires
alors que nous faisons face aux conséquences
de cette pandémie mondiale.
Donne-nous le courage d’accepter les changements dont nous avons besoin.

Que les souffrances actuelles soient les douleurs
d’une naissance d’un monde plus fraternel et durable…
Pape François (extraits)

PRIÈRE D’UN DÉTENU

Le matin dans ma cellule, quand je m’éveille,
c’est toi que je cherche
et mes yeux se tournent vers le ciel.

A travers les barreaux de ma cellule,
je cherche ton visage,
j’espère entendre le son de ta voix.

Ne voyant rien, n’entendant rien,
alors je fais le signe de la croix,
je ferme les yeux, je fais ma prière et je t’appelle.

Et comme dans un rêve, je vois enfin ton visage,
j’entends le son de ta voix
Alors je reprends courage.

Pendant de longues minutes nous conversons
en finissant toujours par nous dire
que nous nous aimons.

Ainsi, jour après jour, Seigneur,
tu mets la paix dans mon cœur, tu m’apportes la lumière
tu me donnes ce bonheur que je n’ai plus par ailleurs.

DONNE-MOI LE SENS DE L’HUMOUR

(Le pape François écrit : " Avoir le sens de l’humour c’est une grâce que je demande tous les jours », en faisant sienne la prière de St Thomas More )

Donne-moi une bonne digestion, Seigneur,
et aussi quelque chose à digérer.
Donne-moi la santé du corps avec
la bonne humeur nécessaire à la maintenir.

Donne-moi une âme sainte, Seigneur,
qui sache conserver ce qui est bon et pur,
Afin qu’elle ne s’épouvante pas en voyant le péché,
mais trouve en Ta présence
La voie pour redresser la situation.

Donne-moi une âme qui ignore l’ennui,
le gémissement et le soupir.
Ne permets pas que je me fasse trop de souci
pour cette chose encombrante que j’appelle
« moi ».

Seigneur, donne-moi de l’humour,
accorde-moi la grâce de comprendre une plaisanterie,
pour que je tire quelque bonheur de cette vie
et en fasse profiter les autres.
Ainsi soit-il. »

LAISSE TOI TRANSFIGURER

Laisse toi transfigurer par Celui que tu contemples…

Comme Moïse dont le visage rayonnait de lumière
en descendant de la montagne de Dieu,
ainsi quand les hommes de prière reviennent
de la montagne de l’adoration, l’Amour du Christ
laisse des reflets dans leurs yeux.

Où est l’Esprit du Seigneur, là est la liberté, il illumine nos pas, transfigure nos gestes de misère
et fais de notre vie une marche vers la Lumière de Dieu.

Pour eux, toute l’histoire et les Écritures s’éclairent,
les contemplatifs deviennent ce qu’ils ont contemplé ;
la lumière de leur vie fait reculer les ténèbres de la terre
et ouvre l’horizon des hommes aveuglés par le péché.

Reflets de son Amour dans les combats pour la justice,
reflets de son Alliance plus forte que nos peurs,
reflets de sa Paix dans nos guerres destructrices,
les hommes de l’Esprit deviennent des fils de Lumière à l’image du Seigneur. Amen. »

Michel Hubaut

SEIGNEUR BÉNIS LE MONDE

Seigneur, bénis le monde,
Donne santé aux corps et le réconfort aux cœurs.
Tu nous demandes de ne pas avoir peur.
Mais notre foi est faible et nous sommes craintifs.
Mais toi, Seigneur, ne nous laisse pas à la merci de la tempête.
Redis encore : « N’ayez pas peur » (Mt 28,5)
Et nous, avec Pierre, « nous nous déchargerons sur toi
De tous nos soucis, car tu prends soin de nous.
Pape François

QUE TA LUMIÈRE ÉCLAIRE MA NUIT

De jour et de nuit, l’angoisse me ronge.
Je n’ai même plus la force de pleurer.
Je ne sais plus prier.
Je ne suis qu’un corps qui a mal,
un pauvre petit animal
Qui en a assez de souffrir et qui a peur de mourir.

C’est trop long Seigneur ! C’est trop long !
Au cœur de ton silence,
ouvre mon cœur à ta discrète et fidèle présence.
Apaise-moi, fortifie-moi.
Donne-moi la force de lutter avec Toi
Et de m’abandonner, jour après jour, à ton Amour

Que ta lumière éclaire ma nuit
comme le soleil qui caresse le rebord de mon lit.
Tourne vers moi ton Visage.
Je crois que tu m’aimes.
Entre tes mains, je remets mon esprit.

ACCORDE-MOI DE T’AIMER

De toutes mes forces,
Celles que tu m’as données, je t’ai cherché
Désirant voir ce que j’ai cru.
Et j’ai lutté, et j’ai souffert.

Mon Dieu, mon Seigneur, mon espoir unique,
Accorde-moi de n’être jamais las de te chercher.
Qu’avec passion, sans cesse, je cherche ton Visage.
Toi qui m’as donné de te trouver,

Donne-moi le courage de te chercher encore,
Et d’espérer te trouver toujours davantage.

Devant toi ma solidité : garde-la.
Devant toi, ma fragilité : guéris-la.
Devant toi, tout ce que je peux,
Tout ce que j’ignore.

Par là où tu m’as ouvert,
J’entre : accueille-moi.
Par là où tu m’as fermé,
J’appelle : ouvre-moi.

Accorde-moi de ne pas t’oublier.
Accorde-moi de te comprendre
Mon Dieu, Mon Seigneur,
Accorde-moi de t’aimer.
Saint Augustin

DONNE-MOI DE T’ÉCOUTER

Seigneur, il y a en moi tant de voix contradictoires
qui veulent que je les écoute.
Une voix me dit : « prouve-moi
que tu vaux quelque chose » !
Une autre : « n’as-tu pas honte de ce que tu as fait » ?
Une autre encore : « personne ne s’intéresse à toi » !
Et encore celle-ci : « l’important est de réussir,
d’être populaire et puissant ».

Mais, Seigneur, je sais que ton amour
se renouvelle chaque matin. Tu frappes à ma porte
et m’invites à écouter une autre voix.

Une petite voix qui se fait entendre
au milieu de ces voix bruyantes.
La voix de mon baptême, qui me dit comme à Jésus :
« Tu es mon enfant bien-aimé. Tu fais toute ma joie ».
Donne-moi d’écouter surtout cette voix !

Cette voix n’est pas toujours facile à entendre.
Pourtant c’est la plus importante.
Donne-moi des temps de solitude et de silence
Et une volonté ferme pour l’écouter !

Martin Hoegger

LE DÉSIR DE TE CONNAÎTRE

Seigneur Jésus, mets en mon cœur le désir
de te connaître chaque jour davantage.

Que je ne me lasse pas
de te regarder dans les Évangiles !

Que je te cherche dans l’écoute de ta Parole
et en toute rencontre :
tu es présent au milieu de nous.

Que j’aie faim du pain eucharistique !

Que je puise à la source du pardon où tu te fais
si proche de moi, de nous tous.

Que ma louange se mêle à la louange de l’Eglise
pour te dire merci pour ton amour si grand !

Sœur Françoise Alexandre

ÊTRE RECONNU, AVOIR UN NOM

A notre baptême, nous recevons un nom.
Nous ne sommes plus isolés dans la foule.
Dieu nous reconnaît par notre nom.
Par le baptême, nous acceptons d’entrer
dans le combat contre ce qui détruit l’Homme.

On a besoin de se savoir aimé et reconnu pour tenir. La vie de Jésus peut faire germer et grandir
les possibilités immenses qui sont en chacun de nous.

Par le baptême, nous sommes emportés par l’Esprit
dans une aventure nouvelle sans cesse à découvrir.
Le baptême se vit chaque jour : il n’est jamais terminé. Sur la route Quelqu’un attend... Il s’appelle Jésus…

Christ, Tu es là toujours, avec quel amour quand nous voici, hommes encombrés et empâtés,
manquant d’ardeur pour poursuivre la marche.
Et que, lentement, lentement, nous nous résignons
courbant à nouveau le dos, murés dans le silence, prêts à de nouveaux esclavages, tentés par le repli sur soi.

Laisserons-nous la raideur, le mutisme, la nuit et le froid, envahir à nouveau notre monde ?

Et répands la force et la chaleur de ton Souffle. Nous reprendrons, lentement, lentement, cette longue marche en avant, pour habiter avec toi.

Prière de jeunes de la Joc

DIEU AVEC NOUS

Dieu avec nous, tu surprends l’humanité entière
en n’étant pas dans la toute-puissance du tyran
mais dans la promesse d’une naissance à venir.
Accompagne-nous dans notre marche à l’amour,
ainsi nous percevrons ta présence en l’autre.

Dieu avec nous, tu bâtis la justice et la paix,
malgré la guerre, l’intolérance, la haine.
Apprends-nous à t’accueillir sans te manipuler,
à construire avec toi un monde plus fraternel,
ainsi nos déserts se changeront en vergers.

Dieu avec nous, tu réponds à notre espérance
en nous partageant ta soif de libération.
Creuse en nos âmes la faim de ton salut,
pour qu’avec Marie nous goûtions la joie
d’être tous réunis un jour dans ton Royaume.

Dieu avec nous, tu viens toujours nous sauver
par l’amour désarmé de l’enfant de Bethléem.
Sois notre étoile dans la nuit de nos doutes,
manifeste ta venue par des signes de pardon,
Toi, l’Emmanuel, de la crèche au tombeau vide.

Jacques Gautier

NOTRE DAME QUI PAR TON « OUI »

Notre Dame qui, par ton « Oui »
a changé la face du monde,
prends près de Toi ceux
qui veulent dire « oui » pour toujours.

Tu sais le prix de ce mot,
fais que nous ne reculions pas
devant ce qu’il exige de nous ;
Apprends-nous à le dire comme Toi,
dans l’humilité, la simplicité
et l’abandon à la Volonté du Père.

Demande à ton fils, Jésus,
que nos « oui » quotidiens
servent plus parfaitement la Volonté de Dieu
pour notre bonheur et celui du monde entier. Amen. »

Charles de Foucauld

SOIS SANS CRAINTE !

« Sois sans crainte ! »
Comment cela pourrait-il être ?
Dès le matin, ma chair et mon cœur crient,
l’incertitude, le doute et la peur m’habitent
La solitude est ma seule compagne !
Mais au cœur des ténèbres une petite lumière :
quelqu’un frappe et vient à ma rencontre
quelqu’un me regarde avec bienveillance
Un parfum de bonté m’enveloppe.
J’ose ouvrir les yeux, j’ose me laisser toucher.
Parvient à mes oreilles : « Sois sans crainte, ose la confiance, accepte la main offerte pour traverser le gué ! »
Tout à coup apaisée, mon âme s’éveille et chante,
la vie m’appelle encore à tisser du temps
Du neuf jaillit en moi…..
Et si c’était cela l’Espérance ?
Marie Hélène Manent

RECOMMENCE

Si tu es las et que la route te paraît longue,
si tu t’aperçois que tu t’es trompé de chemin,
ne te laisse pas couler
au fil des jours et du temps,
...recommence.

Si ta vie te semble trop absurde,
si tu es déçu par
trop de choses et de gens,
ne cherche pas à comprendre pourquoi,
...recommence.

Si tu as essayé d’aimer et d’être utile,
si tu as connu ta pauvreté
et tes limites,
ne laisse pas là une tâche à moitié faite,
...recommence.

Si les autres te regardent avec reproche,
s’ils sont déçus par toi, irrités,
ne te révolte pas, ne leur demande rien,
...recommence.

Si l’arbre rebourgeonne en oubliant l’hiver,
le rameau fleurit
sans demander pourquoi,
l’oiseau fait son nid
sans songer à l’automne,
car la vie est espoir et recommencement.

Auteur Anonyme

C’EST L’AVENT

Allume une braise dans ton cœur,
C’est l’Avent.
Tu verras, l’attente n’est pas vaine
quand on espère quelqu’un.

Allume une flamme dans tes yeux,
C’est l’Avent. Regarde autour de toi
on a soif de lumière et de paix.

Allume un feu dans tes mains,
C’est l’Avent
Ouvre-les à ceux qui n’ont rien,
ta tendresse est à bout de doigts.

Allume une étoile dans ton ciel
C’est l’Avent.
Elle dira à ceux qui cherchent
qu’il y a un sens à toute vie.

Allume un foyer en hiver,
C’est l’Avent.
Les transis du cœur et du corps viendront
et il fera chaud au cœur du monde.
II suffit d’une seule braise, pour enflammer le monde, et réchauffer le cœur le plus froid.

Père Robert Riber

QUAND J’AVAIS FAIM…

Quand j’avais faim, tu m’as donné à manger
Ce que vous ferez au plus petit des miens,
c’est à moi que vous le ferez, a dit Jésus.
Maintenant, entrez dans la maison de mon Père.

Quand j’étais sans logis, tu as ouvert tes portes.
Quand j’étais nu, tu m’as donné ton manteau.
Quand j’étais las, tu m’as offert le repos.
Quand j’étais inquiet, tu as calmé mes tourments.

Quand j’étais petit, tu m’as appris à lire.
Quand j’étais seul, tu m’as apporté l’amour.
Quand j’étais en prison, tu es venu dans ma cellule.
Quand j’étais alité, tu m’as donné des soins.

En pays étranger, tu m’as fait bon accueil.
Chômeur, tu m’as trouvé un emploi
Blessé au combat, tu as pansé mes plaies.
Cherchant la bonté, tu m’as tendu la main.

Quand j’étais noir, ou jaune, ou blanc,
insulté et bafoué, tu as porté ma croix.
Quand j’étais âgé, tu m’as offert un sourire.
Quand j’étais soucieux, tu as partagé ma peine.

Rends-nous dignes, seigneur,
de servir nos frères qui, à travers le monde,
vivent et meurent dans la misère et dans la faim.
Donne-leur par nos mains leur pain quotidien,
et par notre amour la paix et la joie.

Mère Térésa

DONNE-MOI DE VOIR

Seigneur, donne-moi ton regard pour voir
les dons reçus et les choses à faire
Sans oublier les personnes à aimer,
Et de voir les personnes à aimer
Sans oublier les choses à faire.

Donne-moi de voir les vrais besoins des autres.
C’est si difficile
De ne pas vouloir à la place des autres,
De ne pas répondre à la place des autres,

De ne pas décider à la place des autres.
C’est si difficile, Seigneur,
De ne pas prendre ses désirs
Pour les désirs des autres,
Et de comprendre les désirs des autres
Quand ils sont si différents des nôtres.

Seigneur, donne-moi de voir
Ce que Tu attends de moi parmi les autres,
Enracine au plus profond de moi cette certitude :
On ne fait pas le bonheur des autres sans eux.

Seigneur, apprends-moi
A regarder les visages en aimant les personnes,
Apprends-moi à aimer les personnes rencontrées
Pour ne trouver ma joie
Qu’en faisant quelque chose pour elles,

Et pour qu’un jour elles sachent
que Toi seul, Seigneur, es l’Amour.

Norbert Segard

TON AMOUR VAUT MIEUX QUE LA VIE

Tu es mon Dieu. Dès l’aube je te cherche,
Je ne suis qu’une terre aride, sans eau
Et qui, altéré, assoiffé se languit de toi.

A ton sanctuaire j’ai compris ta force
Ton amour vaut mieux que la vie.
J’ai donc décidé de te louanger chaque jour
Que pourrais-je faire de plus important ?

Et je veux le faire consciencieusement,
Non pas à la hâte en renâclant,
Mais lentement, calmement,
avec une ferveur joyeuse, comme si je dégustais
des mets succulents dans un festin.

Ce n’est pas l’heure d’avaler précipitamment et de faire cul-sec. C’est le moment de prier dignement.
Même dans la nuit je me souviens de toi.
Et je passe des heures à te parler sur ma couche

Dès que je m’éveille je pense à toi
Je pépie à l’ombre de tes ailes.
Et tu me secours.
Je m’attache à toi et surtout à ta main droite
qui prend la mienne pour me soutenir...

D’après le psaume 92

PRIÈRE POUR UN PROCHE DÉFUNT

Seigneur notre Dieu,
toi qui ne cesses de nous aimer,
nous te prions, accueille N. avec
toute la tendresse de ton cœur de Père,
et fais-le/la vivre dans ta lumière et dans ta paix
Regarde nous qui l’avons aimée,
et donne-nous courage et force
pour continuer notre marche vers toi.
Qu’il/elle repose dans la paix.

PRIÈRE POUR LA TOUSSAINT

Tous les saints et les saintes inconnus,
qu’on ne fête qu’à la Toussaint.
Tous les saints martyrs d’autrefois,
tous les saints martyrs d’aujourd’hui,
en tout endroit du monde
Tous les saints qui êtes au ciel
pour avoir fait simplement,
mais de tout votre cœur, votre labeur.
Tous les saints et saintes
morts au champ d’honneur du travail.
Tous les saints et saintes qui êtes au ciel
pour vous être aimés de tout coeur dans le mariage,
et pour avoir élevé une famille.
Toutes les saintes femmes qui êtes au ciel
pour avoir fait simplement,
mais de tout votre coeur, votre ménage.
Tous les saints qui êtes au ciel
pour avoir donné sans compter.
et êtes restés simplement à votre place.
Tous les saints et saintes méconnus,
Qu’on a méprisés ou accusés.
Tous les saints et saintes que nous avons connus
et qui ont vécu parmi nous.
Tous les saints qui savez les efforts qu’il faut faire
pour sortir de l’ornière.
Tous les saints qui n’avez fait dans votre vie
rien d’extraordinaire,
mais qui avez mis dans chaque action tellement d’amour, priez avec nous.
Henri Gaudin

PRIÈRE POUR L’ENSEIGNANT

Seigneur, aide l’enseignant à exercer
sa mission première qui est d’enseigner,
sans perdre le contact vivant
avec les élèves en se renouvelant
par une résurrection quotidienne.

Aide-le surtout à comprendre
et à aimer ceux qui lui sont confiés,
cela malgré la différence d’âge et de formation,
afin qu’ils s’épanouissent chacun différemment,
chacun selon sa personnalité,
selon ses goûts, afin qu’ils découvrent l’amour
plutôt que la haine, la fraternité plutôt que l’égoïsme, l’ascèse plutôt que la facilité,
l’espérance plutôt que la tristesse.

Aide-le à devenir le messager fidèle,
humble, tenace et efficace d’un message
porteur du sens du dépassement
ainsi que de grandes aspirations,
et de l’équilibre spirituel de la vie.
Amen

PRIÈRE POUR NOTRE TERRE

Dieu Tout-Puissant
qui es présent dans tout l’univers
et dans la plus petite de tes créatures,

Toi qui entoures de ta tendresse tout ce qui existe,
répands sur nous la force de ton amour pour que
nous protégions la vie et la beauté.
Inonde-nous de paix, pour que nous vivions
comme frères et sœurs
sans causer de dommages à personne.

Ô Dieu des pauvres,
aide-nous à secourir les abandonnés
et les oubliés de cette terre
qui valent tant à tes yeux.
Guéris nos vies,
pour que nous soyons des protecteurs du monde
et non des prédateurs,
pour que nous semions la beauté
et non la pollution ni la destruction.

Touche les cœurs
de ceux qui cherchent seulement des profits
aux dépens de la terre et des pauvres.
Apprends-nous à découvrir
la valeur de chaque chose,
à contempler, émerveillés,
à reconnaître que nous sommes profondément unis
à toutes les créatures
sur notre chemin vers ta lumière infinie.

Merci parce que tu es avec nous tous les jours.
Soutiens-nous, nous t’en prions,
dans notre lutte pour la justice, l’amour et la paix.

PRIÈRE DES PARENTS POUR LEURS ENFANTS

O Marie, toi qui as présenté ton Fils au Temple nous te présentons ces enfants que Dieu nous a donnés.
Par la grâce de leur baptême, tu es devenue leur mère : aussi nous les confions à ta tendresse et à ta vigilance.
Donne-leur la santé ; garde-les du péché.
Et s’ils venaient à s’égarer, soutiens-les en ton amour, pour qu’ils obtiennent le pardon et renaissent à la vie.

Et nous, leurs parents, aide-nous dans notre tâche auprès d’eux. Donne-nous ta lumière et ton amour.
Apprends-nous à ouvrir leurs yeux à tout ce qui est beau, leur esprit à tout ce qui est vrai, leur cœur à tout ce qui est bien.
Apprends-nous à les écouter et à les aider
pour qu’ils prennent leurs responsabilités.
Donne-nous de savoir nous effacer quand, pour eux,
viendra l’heure de prendre en main leur vie.
Et quand nous ne serons plus là pour les entourer de notre affection, sois près d’eux pour les couvrir de ton regard maternel,
pour les garder à travers la vie afin qu’un jour nous soyons tous réunis dans la Maison du Père.

PRIÈRE DE RENTRÉE PASTORALE

Seigneur, bénis cette année pastorale
Comme autrefois, tu as envoyé tes disciples,
aujourd’hui encore, tu nous envoies dans le monde
proclamer ta Bonne Nouvelle.
Allume dans nos cœurs la joie de l’Évangile
pour partir sur les routes des Hommes.

Mais tu sais, aussi, Seigneur, nos hésitations, nos peurs, nos doutes.
Aide-nous à vivre dans la confiance, à mettre nos pas dans tes pas,
pour parcourir le monde de nos bureaux, de nos cités et de nos rues.

Fais de nous des serviteurs rayonnants de ton
Amour, capables de soutenir, d’encourager l’autre
sans aucune trace d’égoïsme, de haine ou de jalousie.

Ouvre nos coeurs aux merveilles de ce monde.
Que nous sachions prendre du temps pour te célébrer dans l’Eucharistie du dimanche, pour te rencontrer dans les évènements de nos sociétés en mutation,
dans le sacrement de réconciliation, dans la prière.
Que nous sachions te découvrir aussi,
caché en chaque membre de notre communauté.
Que cette nouvelle année pastorale, Seigneur
nous permette de fleurir là où tu nous as plantés
et que nous soyons l’Église qui annonce, vit et célèbre la Charité !
Amen !

PRIÈRE POUR LES RÉFUGIÉS ET LES MIGRANTS

Seigneur, Père de tous les hommes
de toutes cultures et toutes origines.
Regarde notre monde séparé par les frontières,
déchiré par les guerres, défiguré par la faim
et l’injustice, divisé par nos peurs et nos préjugés.
Tant de migrants y errent à la recherche
d’un avenir meilleur. En Jésus-Christ,
tu es venu relever l’humanité,
tu as semé l’amitié et la confiance en nos cœurs,
tu nous a montré le chemin du partage et de la rencontre,
tu nous a ouvert les yeux pour nous reconnaître
frères et sœurs,
tu nous as rappelé que chacun a du prix à tes yeux
Remplis nos cœurs de ton Esprit Saint
pour que nous vivions comme tes enfants,
unis dans la diversité de nos cultures.
Que ton règne advienne, règne de paix, de justice
et de fraternité pour tous les peuples de la terre. Amen
Jaklin Pavilla

PRIÈRE DES APPELÉS

Dieu avait besoin d’un père pour son peuple
il choisit un vieillard… Alors, Abraham se leva !

Dieu avait besoin d’un porte-parole :
il choisit un timide qui bégayait… Alors Moïse se leva !

Dieu avait besoin d’un chef pour conduire son peuple
il choisit le plus petit, le plus faible… Alors David se leva !

Il avait besoin d’un roc pour poser l’édifice :
il choisit un renégat… Alors Pierre se leva !

Il avait besoin d’un visage pour dire aux hommes son amour,
Il choisit une prostituée… Ce fut Marie de Magdala !

Il avait besoin d’un témoin pour crier son message,
il choisit un persécuteur… Ce fut Paul de Tarse !

Il avait besoin de quelqu’un pour que son peuple se rassemble
et qu’il aille vers les autres. Il t’a choisi(e)…

Même si tu trembles, pourrais-tu ne pas te lever ?

Un Evêque du Vietnam

SEIGNEUR, APPRENDS-MOI A PARDONNER

Aide-moi, Seigneur, à pardonner comme tu nous pardonnes. A pardonner tout de suite, sans garder un seul instant la moindre animosité.

Non seulement en paroles mais de toute la force de ma volonté. A pardonner complètement, sans mettre de réserve ni de condition à mon pardon.

A pardonner définitivement, sans plus jamais revenir sur les évènements du passé. A pardonner sincèrement, en agissant comme si je n’avais pas ressenti d’offense ou subi de tort.

A pardonner humblement, dans la persuasion que j’ai beaucoup à me faire pardonner. A pardonner généreusement, en prenant la résolution d’aimer davantage celui qui m’a fait du mal, et en priant pour lui.

A pardonner inlassablement, sans jamais poser de frontières à mes pardons. Aide-moi à pardonne, Seigneur, et forme dans mon coeur la grandeur d’un pardon semblable au tien !
J. GALOT

AVEC TOI, AUJOURD’HUI

O Seigneur, en ces jours de rentrée,
Je voudrais t’offrir du plus profond de moi
Ce monde qui s’éveille, le souffle de la vie,
Le bonheur de marcher avec Toi, aujourd’hui.

Que ma vie entre Tes mains soit belle
Comme un bouquet de fleurs ouvertes à Ton soleil,
Même si parfois je serre aussi les poings
O mon Dieu reste là près de moi sur le chemin.

Que mon cœur entre Tes mains apprenne
A aimer plus fort d’un amour qui entraîne,
Même si c’est dur d’apprendre à aimer
Aide-moi à grandir, à vivre, à inventer.

Qu’aujourd’hui, entre Tes mains fleurisse
En chansons, en regards, en voix et en sourires,
Et même la peine, le chagrin, la souffrance,
Je veux te les offrir en cadeau d’espérance.

Jean Jacques JUVEN

DANS TA BEAUTÉ

Toi dont la voix s’étend dans le souffle de la brise,
Toi dont l’haleine donne vie au monde,
nous avons besoin de ta force et de ta sagesse.

Fais que nous marchions dans ta beauté,
que jamais nos yeux se lassent de contempler
les ors et les pourpres du soleil couchant.

Aide-nous à lire les messages que tu as cachés
dans les feuilles et les rochers.
Rends-nous sages, afin que nous saisissions
Ce que tu nous as enseigné.

Fais que nous soyons toujours prêts à venir à toi
Les mains propres et le regard clair.
Ainsi, quand la vie s’éteindra comme s’éteint
Le soleil couchant, sans honte, nos esprits
Pourront venir à toi.

Prière de femmes Amérindiennes.

NOUS RÉCLAMER DE TOI

C’est tout un défi, Seigneur, de nous réclamer de toi,
de proclamer ton nom sur les toits par notre vie,
de témoigner de l’Évangile avec respect et vérité.
Donne-nous la force et le courage de persévérer.

Tu nous invites à ne pas craindre les persécutions,
Puisque tu es passé par cette voie étroite.
Nous ne sommes pas au dessus de toi.
Fais en sorte que nous ne te renions jamais,
En mettant notre foi en ta miséricorde.

Devant l’hostilité et la suffisance du monde,
Tu nous invites à quitter la peur stérile
Pour oser la confiance envers notre Père.

Rassure-nous dans nos engagements et nos paroles
Quand nous craignons d’avancer au large.
Bénis toutes les personnes qui ne pensent pas comme nous.

Jacques Gauthier

APPREND-NOUS LA PAUVRETÉ

S’il est vrai que tu te réjouis
lorsqu’un homme découvre
que tout lui est donné :
sa vie, ses biens,
son esprit, son cœur,
Alors, Seigneur,
toi le visage de l’amour gratuit de notre Dieu,
apprends-nous la pauvreté.

S’il est vrai que tu te réjouis
lorsqu’un homme accepte
de sentir la faim
et de ne pas vivre seulement de pain,
Alors, Seigneur,
Toi l’affamé de justice et d’amour,
apprends-nous la pauvreté.

S’il est vrai que tu pleures sur nous
quand nos cœurs s’égarent
en quête d’une vraie richesse,
Alors, Seigneur,
fais-nous comprendre la joie du pauvre
que réjouit seulement ton amour.

Michel Scouarnec

PRIÈRE TRINITAIRE

Nous te louons, Père, avec toutes tes créatures,
Qui sont sorties de ta main puissante.
Elles sont tiennes, et sont remplies de ta présence comme de ta tendresse. Loué sois-tu.

Fils de Dieu, Jésus, toutes choses ont été créées par toi. Tu t’es formé dans le sein maternel de Marie, tu as fais partie de cette terre, et tu as regardé ce monde avec des yeux humains.

Aujourd’hui tu es vivant en chaque créature avec ta gloire de ressuscité. Louez sois-tu.

Esprit Saint, qui par ta lumière orientes ce monde vers l’amour du Père et accompagnes le gémissement de la création, tu vis aussi dans nos cœurs pour nous inciter au bien. Louez sois-tu.

Ô Dieu, Un et Trine, communauté sublime d’amour infini, apprends-nous à te contempler dans la beauté de l’univers, où tout nous parle de toi.
Éveille notre louange et notre gratitude pour chaque être que tu as crée.
Donne-nous la grâce de nous sentir intimement unis à tout ce qui existe.
Pape François.

DE TON SOUFFLE CRÉATEUR, ESPRIT SAINT

De ton souffle créateur, Esprit Saint,
forme en nous l’homme nouveau,
Celui qui ne vit plus enfermé en soi-même.
Celui qui ne s’accroche pas à son passé.

De ton souffle si puissant, ranime notre courage
lorsque nous traînons sur la route.
Et lorsque nous tombons,
relève-nous pour un départ plus vigoureux.

De ton souffle si intime, réchauffe notre cœur
lorsqu’il se refroidit.
Redresse nos inclinations.
Lorsque nous somme tentés de haïr,
Et quand la révolte gronde en nous,
rends à notre âme la douceur et la paix.

De ton souffle divin, fais fleurir nos déserts,
Et recrée-nous dans l’élan de ta joie infinie.

Jean Galot, s.j.

TOUJOURS, JE RENDRAI GLOIRE A TON NOM

Montre-moi ton chemin, Seigneur, que je marche suivant ta vérité ;
unifie mon cœur pour qu’il craigne ton nom
Je te rends grâce de tout mon cœur, Seigneur mon Dieu,
toujours je rendrai gloire à ton nom ;
il est grand, ton amour pour moi : tu m’as tiré de l’abîme des morts.

Psaume 85

BENI SOIS-TU, SEIGNEUR DE NOS VIES

Béni sois-tu Jésus parce que tu es sauveur de nos vies.
Tu nous sauves du découragement en nous pardonnant.
Tu nous sauves en donnant du sens à nos vies.
Tu nous sauves en aimant jusqu’à l’extrême du don de toi sur la croix.
Tu nous sauves en nous libérant de toute peur.
Donne-nous d’accueillir ce salut comme un cadeau de ton amour.

Michèle Jeunet

SI TU ES L’OUVRAGE DE DIEU

Si tu es l’ouvrage de Dieu, attends tout de sa main :

Livre-toi à Celui qui peut te modeler et qui fait bien toutes choses ;
Quant à toi, ton rôle c’est de te laisser ouvrager.

Livre donc ton coeur à Dieu, comme une argile malléable
et reçois en toi la forme que le Maître Ouvrier veut te donner.

Garde en toi cette humidité qui vient de la grâce
de peur que ta rudesse n’empêche le Seigneur d’imprimer en toi la marque de son doigt.

C’est en recevant son empreinte que tu deviendras parfait,
et seul le Seigneur pourra faire oeuvre d’art avec cette pauvre argile que tu es.

En effet, faire est le propre de la bonté de Dieu,
et le laisser faire, c’est le rôle qui convient à ta nature d’homme.
St Irénée de Lyon (2ème siècle)

LA TERRE EST A TOI

Dieu, tu es notre Créateur,
il nous est bon de nous en souvenir,
il nous est bon de nous souvenir que tu as créé
toutes choses, visibles et invisibles
Il nous est bon de nous souvenir
que tu nous les as confiées et
que nous participons avec toi à cette garde du monde.
Renouvelle en nous la joie
et la conscience de cette responsabilité ;
la terre est à toi et tout ce qu’elle contient.
Donne-nous de la servir,
de la faire fructifier pour le bien de tous.
Donne-nous de poser sur elle, avec toi,
un regard de paix, d’espérance et d’amour.
Amen.

Communauté des Diaconesses de Reuilly

HEUREUX CEUX QUI VONT A LA RENCONTRE

HEUREUX ceux qui vont à la rencontre
De ceux dont l’Eglise est loin :
Non-croyants, croyants d’autres traditions
religieuses, Pauvres et étrangers,
Hommes et femmes d’autres cultures.

HEUREUX ceux qui acceptent d’aimer
Même ceux qui refusent de les aimer.

HEUREUX ceux qui acceptent d’exposer leurs idées
Tout en acceptant que les autres n’y adhèrent pas.

HEUREUX ceux qui suscitent dans l’Eglise et la société des lieux et temps où chacun
Puisse être reconnu et prendre la parole.

HEUREUX ceux qui, sans craindre les épreuves,
S’enracinent dans la durée et la patience,
Sans jamais se lasser de faire des petits pas
Pour rencontrer enfin les autres.

HEUREUX ceux qui ont un souci de cohérence
Entre leur propre vie et le combat qu’ils mènent.

HEUREUX ceux qui s’en remettent à Dieu
Chaque jour dans la prière.

HEUREUX ceux qui espèrent toujours :
Ils trouveront la route qui conduit
Au coeur des autres et de Dieu.

UN TEMPS NEUF OU TOUT EST POSSIBLE

Il faut mener la guerre la plus dure qui est la guerre contre soi même. Il faut arriver à se désarmer.

J’ai mené cette guerre pendant des années,
Elle a été terrible. Mais je suis désarmé.

Je n’ai plus peur de rien, car l’Amour chasse la peur.
Je suis désarmé de la volonté d’avoir raison,
De me justifier en disqualifiant les autres,
Je ne suis plus sur mes gardes
Jalousement crispé sur mes richesses.

J’accueille et je partage. Je ne tiens pas particulièrement à mes idées, à mes projets,
Si l’on m’en présente de meilleurs, ou plutôt non, pas meilleurs, mais bons J’accepte sans regrets.

J’ai renoncé au comparatif. Ce qui est bon, vrai, réel, est toujours le meilleur pour moi.
C’est pourquoi je n’ai plus peur.
Quand on n’a plus rien, on n’a plus peur.

Si l’on se désarme, si l’on se dépossède,
Si l’on s’ouvre au Dieu Homme qui fait toutes choses nouvelles, alors, Lui, efface le mauvais passé
Et nous rend un temps neuf où tout est possible.

Patriarche Athénagoras, ancien archevêque de Constantinople (Turquie)

PRIÈRE POUR NOS PASTEURS

Seigneur, nous Te prions
pour les bergers de nos Eglises.

Donne-leur sagesse et force :
qu’ils sachent guider les brebis
vers de bons pâturages
et qu’ils aient le courage
de se tenir debout dans l’adversité.

Donne-leur lumière et vigilance :
qu’ils soient fidèles à ton Evangile
malgré les contradictions de ce monde
et qu’ils puissent discerner l’ivraie du bon grain.

Donne-leur enthousiasme et espérance :
qu’ils soient des allumeurs de joie
au cœur de leurs fidèles
et qu’ils communiquent leur élan
à tous ceux qu’ils rencontrent.

Et donne à leurs brebis
de les aimer, de les soutenir,
de leur pardonner au besoin,
dans leur merveilleux et dur labeur.
Amen.

Jules Beaulac

RECOMMENCE

Si tu es las et que la route te paraît longue,
Si tu t’aperçois que tu t’es trompé de chemin,
Ne te laisse pas couler au fil des jours et du temps,
Recommence !

Si la vie te semble trop absurde,
Si tu es déçu par trop de choses et trop de gens,
Ne cherche pas à comprendre
Recommence !

Si tu as essayé d’aimer et d’être utile,
Si tu as connu la pauvreté et les limites,
Ne laisse pas là une tâche à moitié faite,
Recommence !

Si les autres te regardent avec reproche,
S’ils sont déçus par toi, irrités,
Ne te révolte pas, ne leur demande rien,
Recommence !

Car l’arbre rebourgeonne en oubliant l’hiver
Car le rameau fleurit sans demander pourquoi,
Car l’oiseau fait son nid sans songer à l’automne,
Car la vie est espoir et RECOMMENCEMENT.

PÈLERINS D’EMMAÜS

Seigneur Jésus, souviens-toi
de cette petite maison là-bas à Emmaüs,
et du bout du chemin qui y conduit
quand on vient de la grand-route.
Souviens-toi de ceux qu’un soir, tu abordas là bas,
souviens-toi de leurs coeurs abattus,
souviens-toi de tes paroles qui les brûlèrent,
souviens-toi du feu dans l’âtre
auprès duquel vous vous êtes assis,
et d’où ils se relèvent transformés,
et d’où ils partirent vers les prouesses d’amour....
Regarde-nous.
Vois, nous sommes tous pèlerins d’Emmaüs,
nous sommes tous des hommes qui peinent
dans l’obscurité du soir,
las de doutes après les journées méchantes.
Nous sommes tous des coeurs lâches, nous aussi.
Viens sur notre chemin, brûle-nous le coeur aussi.

Entre avec nous t’asseoir à notre feu....
Et qu’exultant de joie triomphale, à notre tour,
nous nous relevions pour bondir révéler
la joie à tout homme au monde
en l’Amour à jamais jusqu’à notre dernier souffle....

Abbé Pierre

PRIÈRE A L’ESPRIT

Viens, Esprit Saint, viens m’apprendre
à faire du silence une prière,
à laisser pousser les racines de mon cœur,
à devenir un arbre pour ceux qui ont faim d’amour.

Viens, Esprit Saint, donne-moi la force de
pouvoir encore m’arrêter pour écouter la Parole de Vie loin de la drogue du bruit, de la valse des mots,
fais de moi un arbre solidement planté,
près d’un cours d’eau et qui porte du fruit…

Viens, Esprit Saint, apprends-moi à prier,
à prendre racine en profondeur,
à rejoindre les nappes souterraines de mon cœur,
à écouter ta chanson secrète qui me poursuit
afin que je sache accueillir ton amour qui gardera vert le feuillage de ma vie.

Viens, Esprit Saint, fortifie en moi l’homme intérieur, que par la foi, le Christ habite en mon cœur, enracine-moi en Dieu, afin que les fruits de ma vie aient le goût de Son amour ! Michel Hubaut

UN INSTRUMENT DE PAIX

« Seigneur, fais de moi un instrument de ta paix,
Là où est la haine, que je mette l’amour.
Là où est l’offense, que je mette le pardon.
Là où est la discorde, que je mette l’union.
Là où est l’erreur, que je mette la vérité.
Là où est le doute, que je mette la foi.
Là où est le désespoir, que je mette l’espérance.
Là où sont les ténèbres, que je mette la lumière.
Là où est la tristesse, que je mette la joie.

O Seigneur, que je ne cherche pas tant à
être consolé qu’à consoler,
à être compris qu’à comprendre,
à être aimé qu’à aimer.

Car c’est en se donnant qu’on reçoit,
c’est en s’oubliant qu’on se retrouve,
c’est en pardonnant qu’on est pardonné,
c’est en mourant qu’on ressuscite à l’éternelle vie. »

Saint François d’Assise

CITATIONS BIBLIQUES en cas d’Angoisse

Même si je marche dans un ravin d’ombre et de mort, je ne crains aucun mal, car tu es avec moi ; ton bâton, ton appui, voilà qui me rassure.(Psaume 23.4)

Ne vous inquiétez donc pas pour le lendemain : le lendemain s’inquiétera de lui-même. A chaque jour suffit sa peine. (Matthieu 6.34)

Déchargez-vous sur lui de tous vos soucis, car il prend soin de vous. (1 Pierre 5.7)

Rejette ton fardeau, mets-le sur le Seigneur, il te réconfortera, il ne laissera jamais chanceler le juste.(Psaume 55.22)

Je vous laisse la paix, je vous donne ma paix. Ce n’est pas à la manière du monde que je vous la donne. Que votre cœur cesse de se troubler et de craindre. (Jean 14.27)

Soyez forts et courageux, ne craignez pas, ne tremblez pas, car c’est le SEIGNEUR ton Dieu qui marche avec toi : il ne te délaissera pas, il ne t’abandonnera pas. (Deutéronome 31.6)

SI NOUS SOMMES TON CORPS RESSUSCITE

Je crois en Jésus ressuscité d’entre les morts,
monté aux Cieux, assis à la droite de Dieu le Père, tout-puissant.
Seigneur, c’est là ma foi, celle que je proclame
avec tous les chrétiens, chaque dimanche.

Mais je suis un peu comme Pierre et les disciples
qui se demandaient entre eux ce que pouvait bien signifier : ressusciter d’entre les morts.

Si je suis, si nous sommes ton Corps ressuscité,
comme toi-même l’as dit - et je te donne ma foi -
comment ne pas te reconnaître Vivant en nous, aujourd’hui.

Comment ne pas te reconnaître, ressuscité en nous,
quand nous faisons ce que tu as fait toi-même :
remettre des gens debout, tout faire pour les aider à vivre, à retrouver leur place parmi les hommes,
tout mettre en œuvre pour les ressusciter.

Je crois Seigneur que ton œuvre de Résurrection
s’accomplit aujourd’hui parmi nous, par ta grâce en nous.

QU’IL DESCENDE EN MOI !

Seigneur Dieu, je viens à toi comme un enfant qui s’égare mille fois le jour, comme un être tiraillé entre mille soucis et préoccupations, entre rêves et imaginations.

Prends pitié de moi et aide-moi.
Guéris ma mémoire pour que je ne ressasse plus ces souvenirs qui me font tant de mal, mais que je te rende grâce pour chacun des événements de ma vie et à travers eux pour ton amour qui me construit.

Éclaire mon intelligence pour qu’en toute réalité je découvre ton dessein d’amour sur moi et sur le monde.

Bénis ma volonté pour qu’oubliant tous mes échecs, je me lance joyeusement chaque jour sur la voie de l’amour.

Je te consacre mon imagination. Tu le sais, Seigneur, elle m’a souvent fait errer loin de toi. Qu’elle soit maintenant à ton service et à ta gloire.

Montre-moi les actes que je peux poser pour marcher jour après jour sur tes chemins.

DEVANT LE CHRIST EN CROIX

Quand on s’est mis devant le Christ en Croix
Et qu’on se voit pécheur jusqu’au fond de l’être,
Qu’on se sait pardonné par le plus grand amour,
On peut affronter le malheur du monde,
On peut apporter le pardon et l’espoir au cœur de la nuit,
Annoncer une Eglise fondée sur Pierre, pécheur et pardonné.

Quand on rêve d’apporter la justice aux affamés,
La joie aux malheureux, la paix entre les ennemis,
Et qu’on a vu Jésus toucher les lépreux
Embrasser les enfants et sécher les larmes des mères,
On peut oser lui demander d’être admis à sa suite,
Et de marcher parmi ses disciples.

Quand on a livré sa vie au Seigneur Jésus,
Quand on engage son existence devant une décision de fond
On trouvera toujours dans le monde des frères et des soeurs,
Des hommes et des femmes sachant pourquoi ils vivent,
Et l’on verra paraître le vrai visage d’un Eglise
Accueillante et sereine au milieu des hommes.

Quand on a entendu les cris de détresse de la terre,
Et qu’on sent germer l’espoir aux 4 vents du monde,
On cherche à rejoindre le coeur de l’univers,
Le centre mystérieux de l’humanité
Et l’on va se mettre au service de l’Eglise et du Pape
Pour mieux entendre ses appels.

Poème de Jacques Guillet s.j

COMMUNION SPIRITUELLE

Le pape François « invite tous ceux qui sont loin et qui suivent la messe à la télévision, à faire une communion spirituelle ». Cette prière, récitée tous les jours par François, est attribuée au Cardinal Merry Del Val, béatifié en 1953.

« A tes pieds, O mon Jésus, je me prosterne
et je t’offre le repentir de mon cœur contrit
qui s’abîme dans son néant et dans Ta sainte présence.
Je t’adore dans le Saint-Sacrement de ton amour,
désireux de te recevoir dans la pauvre demeure que t’offre mon cœur.
En attente du bonheur de la communion sacramentelle, je veux te posséder en esprit.
Viens à moi, O mon Jésus, pour que je vienne à Toi.
Que ton amour enflamme tout mon être,
pour la vie et pour la mort.
Je crois en toi, j’espère en toi, je t’aime.
Ainsi soit-il. »

LA PRIÈRE ET LE SERVICE DISCRET

" Tu nous invites, Seigneur, à saisir ce temps d’épreuve comme un temps de choix : le temps de choisir ce qui importe et ce qui passe, de séparer ce qui est nécessaire de ce qui ne l’est pas. C’est le temps de réorienter la route de la vie vers toi, Seigneur, et vers les autres. Et nous pouvons voir de nombreux compagnons de voyage exemplaires qui, dans cette peur, ont réagi en donnant leur vie. C’est la force agissante de l’Esprit déversée et transformée en courageux et généreux dévouements.

C’est la vie de l’Esprit capable de racheter, de valoriser et de montrer comment nos vies sont tissées et soutenues par des personnes ordinaires, souvent oubliées, qui ne font pas la une des journaux et des revues ni n’apparaissent dans les grands défilés du dernier show mais qui, sans aucun doute, sont en train d’écrire aujourd’hui les évènements décisifs de notre histoire : médecins, infirmiers et infirmières, employés de supermarchés, agents d’entretien, fournisseurs de soin à domicile, transporteurs, forces de l’ordre, volontaires, prêtres, religieuses et tant et tant d’autres qui ont compris que personne ne se sauve tout seul.

Face à la souffrance, où se mesure le vrai développement de nos peuples, nous découvrons et nous expérimentons la prière sacerdotale de Jésus : « Que tous soient un » (Jn 17, 21)… La prière et le service discret : ce sont nos armes gagnantes !"
Pape François, Bénédiction Urbi et Orbi, le 27/3/20

Devant la Pandémie

Ô Dieu créateur d’un monde plein de splendeurs.
Vois ! Mon Dieu, mon Ami chéri
Nous sommes comme des biches aux abois.
Blessées par des chasseurs et nous avons peur.
" Mes enfants chéris Mes touts petits
J’entends vos déchirements
Mes petits enfants, Soyez patients
Mes amis, Restez unis.
Patience ! Patience !
Comme un Père, j’écoute vos prières,
Et comme vous, continuez à prier et à m’adorer.
Un jour dans un élan d’amour
Je referai… mes amis, mes bien-aimés
La tempête apaisée.
Mais priez, priez, priez."
Ô mon Dieu adoré, Ton amour est folie
Impossible d’y résister. Nous voulons te garder
Et, avec ton aide, Dieu Ami devant l’avenir
Essayer de toujours dire oui comme la vierge Marie.
Thérèse (ste Hélène)

AVEC LE SOURIRE QUI SE RÉVÉLERA

Seigneur Jésus, qui voyais dans une même lumière
L’herbe des champs habillée de frais par le Père
Et la mauvaise herbe, qui poussera jusqu’au temps fixé, enlève la poutre de mon cœur,
La paille de mes yeux.
Donne-moi de regarder dans les convulsions de ce temps ta création fragile et merveilleuse,
Qui gémit dans des douleurs d’enfantement,
Souffrances sans commune mesure
Avec le Sourire qui se révélera.

PRIÈRE A Ste GENEVIEVE

Sainte Geneviève, écoute favorablement nos prières.
En nous tournant vers toi, nous nous souvenons de
tous les bienfaits que depuis 16 siècles, tu n’as cessé d’obtenir de Dieu en faveur de ceux qui t’implorent.

Aujourd’hui, de nouveau, nous en appelons à ta puissante intercession. Veille sur notre Ville Capitale, et tous ses habitants. Conduis à Dieu tous ceux qui Le cherchent sans le savoir.

Soutiens les hommes et les femmes qui ont la belle mission de gérer les affaires publiques. Transmets-leur la Lumière pour éclairer leur conscience, qu’ils soient de dignes serviteurs du bien commun.

Penche-toi sur les hommes et les femmes
désabusés par la vie, les malades et les mourants,
qu’ils trouvent sur leur chemin aide et secours.

Donne-nous ton regard pour nourrir les affamés, protéger les faibles et secourir les exilés.

Toi, la femme énergique qui n’a pas eu peur de t’engager, soutiens les nombreux jeunes et étudiants qui cherchent à bâtir leur vie durablement

Fais grandir en nous l’Amour de l’Église dans laquelle tu as consacré ta vie et que tu ne cessas de servir. Que cette année anniversaire fasse rayonner dans Paris, la joie de l’Évangile.

Sainte Geneviève, nous t’en supplions,
Prie Dieu pour nous, par Jésus le Christ, dans l’Esprit.

PRIÈRE en ce JOUR D’ÉLECTIONS

Seigneur, Je Te remercie pour toutes les personnes engagées en politique. Libère-les des pressions qu’ils subissent chaque jour des médias, des lobbies, de l’argent et de l’opinion publique.

Qu’aidés par ton Esprit Saint, ils réalisent ta volonté dans leur fonction, leurs décisions et leurs engagements sans douter d’eux-mêmes et des dons que Tu leur as donné.

Qu’ils gardent le souci de protéger toute ta Création en sachant toujours gérer les priorités avec justice et vérité dans le respect de la personne humaine et du bien commun.

Que ton Amour leur donne l’amour des autres comme d’eux même, pour avancer courageusement et fidèlement.
Amen

VOIR TA FACE ENSOLEILLÉE.

Seigneur, accorde-moi aujourd’hui cette grâce :
Regarder la face ensoleillée de chacun de ceux avec qui je vis. Il m’est parfois difficile, Seigneur,
de dépasser les défauts qui m’irritent en eux.

Aide-moi, Seigneur, à regarder ta face ensoleillée,
même devant les pires évènements : Ils peuvent être source d’un bien qui m’est encore caché.

Accorde-moi, Seigneur, la grâce de ne travailler
que pour le bien, le beau et le vrai, de chercher sans me lasser, dans chaque homme, l’étincelle que tu y as déposée en le créant à ton image.

Donne-moi, à toute heure de ce jour,
d’offrir un visage joyeux et un sourire d’ami
à chaque homme, ton fils et mon frère.

Donne-moi un cœur trop large pour ruminer mes peines, trop noble pour garder rancune,
trop fort pour trembler,
trop ouvert pour le refermer sur qui que ce soit.

Sœur Emmanuelle

APPRENDS-NOUS

Apprends-nous, Seigneur, à aimer les autres, tous les autres.
Apprends-nous à convaincre plutôt qu’à vaincre.
Apprends-nous le silence et la patience.
Apprends-nous la force des moyens pauvres.

Apprends-nous à nous désarmer,
car nous savons, Seigneur, grâce à toi,
qu’on ne triomphe jamais que par l’Amour.

Fais de nous, Seigneur,
des hommes de la réconciliation,
libérés de toute hargne, incapables d’injures,
détachés de tout, même de nos idées,
libres de tout, même de nos habitudes.

Nous calculons, nous jugeons, nous condamnons,
tandis que Toi, Seigneur,
tu pardonnes et tu fais confiance
Tu mises tout sur l’Amour et sur la liberté.

Dieu de tendresse et de générosité,
d’accueil et de gratuité,
communique-nous la folie de ta miséricorde.

Et donne-nous de savoir veiller sans cesse,
avec Marie et tous les saints,
aux portes de ton Royaume.

JE N’Y ARRIVE PAS

Mon Dieu, je viens devant Toi tel que je suis.
Tu vois que je n’arrive pas à pardonner.

Je trouve que l’offense qui m’a été faite mérite une punition et je me sens dans une situation injuste.

Je sais, et je comprends qu’il vaut mieux que je puisse pardonner.
Mais je n’y arrive pas.

Je me mets devant Toi pour te demander de l’aide ;
Autorise Ton Esprit Saint de faire un travail en moi,
pour que je puisse arriver à pardonner.

Je ne veux pas garder d’amertume et de colère envers personne,
et je me décharge de toute colère en moi.

et je te demande de me remplir de ton Amour,
de Ta Paix et de ta joie envers toutes ces personnes qui m’ont fait du mal.

Je ne peux y arriver par moi-même.
Et c’est pour cela que je te demande Ton Aide.
Je te demande cela dans le Nom de Jésus-Christ.

DONNE-MOI DE VOIR LES PERSONNES À AIMER

Donne-moi de voir les choses à faire
Sans oublier les personnes à aimer,
Et de voir les personnes à aimer
Sans oublier les choses à faire.

Donne-moi de voir les vrais besoins des autres.
C’est si difficile.
De ne pas vouloir à la place des autres,
De ne pas répondre à la place des autres,
De ne pas décider à la place des autres.
C’est si difficile, Seigneur,
De ne pas prendre ses désirs
Pour les désirs des autres,
Et de ne pas comprendre les désirs des autres
Quand ils sont si différents des nôtres.

Seigneur, donne-moi de voir
Ce que Tu attends de moi parmi les autres,
Enracine, au plus profond de moi cette certitude :
On ne fait pas le bonheur des autres sans eux.

Seigneur, apprends-moi
A faire les choses en aimant les personnes.
Apprends-moi à aimer les personnes
Pour ne trouver ma joie
Qu’en faisant quelque chose pour elles,
Et pour qu’un jour, elles sachent
Que Toi seul, Seigneur, es l’Amour.

Norbert Ségard

DIEU AVAIT BESOIN.

Dieu avait besoin d’un père pour son peuple.
Il choisit un vieillard.
Alors Abraham se leva …

Il avait besoin d’un porte-parole.
Il choisit un timide qui bégayait.
Alors Moïse se leva…

Il avait besoin d’un chef
Pour construire son peuple.
Il choisit le plus petit, le plus faible.
Alors David se leva…

Il avait besoin d’un roc pour poser l’édifice.
Il choisit un renégat.
Alors Pierre se leva…

Il avait besoin d’un visage
Pour dire aux hommes son amour.
Il choisit une prostituée.
Ce fut Marie de Magdala…

Il avait besoin d’un témoin pour crier son message.
Il choisit un persécuteur.
Ce fut Paul de Tarse…

Il avait besoin de quelqu’un pour dire que son
Peuple se rassemble et qu’il aille vers les autres.
Il t’a choisi(e).
Même si tu trembles,
Pourrais-tu ne pas te lever ?

Mgr Jean Baptiste Phan Minh Man

MERCI Père GABY

Avec toi, la communauté de Ste Hélène veut rendre grâce à Dieu.

Comme Marie, le Seigneur a fait en toi de grandes choses que tu as su nous partager.

Merci de ton chaleureux accueil à chacun et chacune d’entre nous.
Merci de ton écoute et de ta disponibilité en faveur des malades qui savaient apprécier tes visites et à qui tu donnais réconfort.

Merci de ton écoute bienveillante dans l’accompagnement du catéchuménat adulte.
De ta disponibilité à chacun et chacune sur leur chemin, dans leur histoire.

Merci de ta joie d’aller vers les autres,
comme le pape François nous y invite.

De toutes ces merveilles, nous te rendons grâce, Seigneur.
Deux paroissiennes.

ÉVEILLE NOS CŒURS A TA PAROLE

Seigneur, quand le bruit du quotidien
nous empêche d’entendre ta voix,
Quand le bruit de nos soucis couvre
Tes paroles d’espérance.
Quand le tumulte de la vie semble nous emporter,
éveille nos cœurs à ta Parole.

Seigneur, quand nous n’arrivons plus
à discerner ce qui est prioritaire,
Quand nous ne voyons plus
que l’ombre des choses,
Quand nous ne savons plus distinguer
l’essentiel du superflu,
Ouvre nos yeux à ta présence.

Eveille nos cœurs à la Parole
que nous allons entendre maintenant,
qu’elle soit notre nourriture, celle qui nous permet
d’avancer et de toujours espérer.
Amen

Pasteure Nathalie Schopfer

AVANT DE LIRE LA PAROLE DE DIEU

Esprit Saint
le Souffle divin
de ma prière, inspire-moi,
alors que je prends
contact avec la Parole
de Dieu de ce jour.
Ouvre mon intelligence
à la Bonne Nouvelle
qu’elle contient.
Mets mon être tout entier
à son écoute.
Accorde-moi
d’en savourer les paroles
et d’en accueillir
les appels à la conversion.
Que cette Parole écoutée,
ruminée, priée
et pratiquée
vienne évangéliser
les profondeurs
de mon être.
Garde aussi
mes mains ouvertes
pour accueillir mes frères.

P. Daniel Prunier

PRIÈRE POUR LA NOUVELLE ANNÉE

« Seigneur, tu m’offres cette nouvelle année
comme un vitrail à rassembler
avec les 365 morceaux de toutes les couleurs
qui représentent les jours de ma vie.

J’y mettrai le rouge de mon amour
et de mon enthousiasme,
le mauve de mes peines et de mes deuils,
le vert de mes espoirs et le rosé de mes rêves,
le bleu ou le gris de mes engagements
ou de mes luttes,
le jaune et l’or de mes moissons…

Je réserverai le blanc pour les jours ordinaires
et le noir pour ceux où tu seras absent.
Je cimenterai le tout par la prière de ma foi
et par ma confiance sereine en toi.

Seigneur, je te demande simplement d’illuminer,
de l’intérieur,
ce vitrail de ma vie par la lumière de ta présence
et par le feu de ton Esprit de vie.
Ainsi, par transparence, ceux que je rencontrerai cette année,
y découvriront peut-être le visage de ton Fils bien-aimé Jésus-Christ, Notre-Seigneur. » Amen

P. Gaston Lecleir

TANT DE SOUFFRANCES NOUS ENTOURENT

Je te prie ce soir pour toutes les personnes qui souffrent.
Pour les parents qui ont perdu un enfant,
Pour toutes les personnes qui pleurent un proche
Pour les personnes fragiles et sensibles qui souffrent de l’indifférence ou de la cruauté de notre société.

Je te prie pour toutes les personnes qui se sentent perdues, celles qui ne savent plus où aller,
Celles qui se terrent dans le noir,
Celles qui errent dans nos rues sans but,
Celles qui souffrent dans leur corps ou dans leur âme Celles qui se sentent abandonnées de tous
Celles qui ne connaissent que la solitude.

Je te prie Seigneur pour tous ceux qui ne parlent pas, ceux qui souffrent en silence,
Ceux dont les mots ne sortent pas,
Ceux qui se confient à Toi
Et tous ceux qui ne te connaissent pas.

Je te prie ce soir pour toutes les personnes qui pleurent, et celles dont les larmes ne coulent pas Allège leur peine, apaise leur cœur, apporte-leur Paix et Consolation, Amour et Lumière.

AVENT

Il y a des paroles qui annoncent une heureuse nouvelle,
et chantent la musique de sa présence
car elles répandent sur la terre humaine
la bienveillance et le pardon.

Il y a des gestes qui annoncent l’heureuse nouvelle
et montrent sa lumière et sa présence
car ils construisent la terre humaine
sur la justice et la paix.

Il y a des actes qui annoncent l’heureuse nouvelle
et montrent sa lumière et sa présence
car ils fondent la terre humaine
sur le droit et la tendresse.

Il y a des temps où les chrétiens se rassemblent
pour annoncer l’heureuse nouvelle
en célébrant Dieu
définitivement lié à la terre humaine.

L’Avent ?
Je me lève afin que la Bonne Nouvelle
transite par mes paroles et par mes actes.

SOIS LOUÉ !

Sois loué, Seigneur, notre Dieu,
pour avoir créé notre mère la terre
que tu as peuplée d’une multitude d’êtres vivants, animaux et végétaux de toutes espèces.

Tu as créé cette planète pour le plus grand bonheur d’une humanité diverse et complémentaire, hommes et femmes de toute nation et culture façonnés à ton image et à ta ressemblance.

Sois loué, Seigneur, notre Dieu,
pour tous les serviteurs et servantes
que tu as appelés au fil des âges
pour nous faire connaître tes voies et tes desseins.

Sois loué, toi qui as « tellement aimé le monde » que tu as donné « ton Fils unique,
afin que quiconque croit en Lui ne se perde pas, mais obtienne la vie éternelle. »
Jean Pierre PREVOST

APPRENDS-NOUS À ATTENDRE

Dieu, tu as choisi de te faire attendre
tout le temps d’un Avent.

Moi je n’aime pas attendre
dans les files d’attente.
Je n’aime pas attendre mon tour.
Je n’aime pas attendre le train.
Je n’aime pas attendre pour juger.
Je n’aime pas attendre le moment.
Je n’aime pas attendre un autre jour.
Je n’aime pas attendre
parce que je n’ai pas le temps
et que je ne vis que dans l’instant…

Toi Dieu, tu as choisi de te faire attendre
le temps de tout un Avent.
Parce que tu as fait de l’attente
l’espace de la conversion,
le face à face avec ce qui est caché,
l’usure qui ne s’use pas.
L’attente, seulement l’attente,
l’attente de l’attente,
l’intimité avec l’attente qui est en nous
parce que seule l’attente réveille l’attention
et que seule l’attention est capable d’aimer.

Tout est déjà donné dans l’attente, et pour Toi, Dieu,
attendre se conjugue Prier.

TA ROYAUTÉ

Jésus, avec notre soif de pouvoir et d’honneur,
nous avons parfois fait de ta parole une morale
qui condamne nos frères et sœurs pécheurs.
Ta royauté est pourtant au service de la Miséricorde.

Jésus, apprends-nous à reconnaître ta royauté
dans les cœurs brûlés du feu de l’Esprit,
dans les larmes et le labeur des gens qui travaillent
pour plus d’amour, de justice et de paix.

Rhodain Kasuba

MERCI SEIGNEUR DE M’OFFRIR CETTE VIE.

Seigneur je te dis merci
Pour la confiance que tu as mise en moi
Pour toutes les peurs et les angoisses dépassées.
Tu m’a fait sortir de situations d’écrasement
Et tu m’as envoyé vers les autres,
Découvrant puis partageant des vies, des actions
Des souffrances, des joies.
Tes appels ont visages d’hommes et de femmes,
Tous rencontrés au fil des temps
Ceux qui m’ont permis d’exister,
Et qui ont fait exister d’autres.
Seigneur je te demande pardon
Pour tous les appels que j’ai laissés sans réponse.
Peur de m’engager parfois,
Peur de ne pas être à la hauteur.
Pardon pout ne pas toujours avoir pris du temps
Pour discerner seul ou avec les copains
Là où tu m’envoyais.
Seigneur donne-moi le courage
De chercher toujours Ta vérité
Dans ce que je vis avec les autres.
Donne-moi aussi de témoigner
Que tes appels, s’ils nous envoient à servir,
Donnent sens à notre vie.
Et révèlent combien tu nous aimes.
Merci Seigneur de m’offrir cette vie.

Prière de l’Action Catholique Ouvrière

IL ME CONDUIT (version du marin)

Le Seigneur est mon Capitaine ;
Je ne dériverai pas.
Il m’éclaire à travers les nuits sombres ;
Il est avec moi sur les mers profondes.
Il tient la barre et hisse les voiles face au vent qui lui est soumis ;
Il me guide par l’étoile de sa sainteté pour l’amour de son Nom.

Oui, quoique je navigue au milieu des tonnerres et des tempêtes de la vie,
Je ne redouterai aucun danger,
Car tu es avec moi.
Ton amour et tes soins me conduisent sûrement.
Tu as préparé un port dans la patrie d’éternité.
Tu apaises les vagues tumultueuses en une mer d’huile,
Mon bateau vogue calmement ;
Sûrement ta lumière, de jour comme de nuit, me gardera en voyage.
Et, bientôt, je me reposerai à jamais dans le port de mon Dieu.
D’après le Psaume 22

JÉSUS N’A PAS DIT

Jésus n’a pas dit : Voilà une pécheresse publique, une prostituée à tout jamais enlisée dans le vice.
Il dit : Elle a plus de chances pour le Royaume de Dieu que ceux qui tiennent à leur richesse ou se drapent dans leur vertu ou leur savoir.

Jésus n’a pas dit : Cette vieille qui met son obole dans le tronc pour les bonnes œuvres du Temple
n’est qu’une superstitieuse. Il dit qu’elle est extraordinaire et qu’on ferait bien d’imiter son désintéressement.

Jésus n’a pas dit : Cet homme n’est qu’un fonctionnaire véreux qui s’enrichit en flattant le pouvoir et en saignant les pauvres. Il s’invite à sa table et assure que sa maison a reçu le salut.

Jésus n’a pas dit : Cet individu n’est qu’un hors-la-loi.
Il dit : Aujourd’hui tu seras avec moi dans le paradis.

Jésus n’a pas dit : Ce Judas n’est qu’un traître.
Il l’embrasse et lui dit : Mon ami.

Jésus n’a pas dit : Ce fanfaron n’est qu’un renégat.
Il lui dit : Pierre m’aimes-tu ?

Jésus n’a pas dit : Il n’y a rien de bon dans celui-ci, dans celui-là, dans ce milieu-ci et dans ce milieu-là.
De nos jours, il n’aurait jamais dit : Ce n’est qu’un intégriste, qu’un moderniste, qu’un gauchiste...
Pour lui, les autres, quels qu’ils soient, quels que soient leurs actes, leur statut, leur réputation,
sont toujours aimés de Dieu.

Jamais homme n’a respecté les autres comme cet homme. Il est unique, le Fils unique de Celui
qui fait briller son soleil sur les bons et les méchants.
En celui qu’il rencontre, il voit toujours un possible !
un avenir tout neuf ! malgré le passé.

Mgr A. Decourtray ; ancien archevêque de Lyon
(Extraits)

Pourquoi prier pour les défunts

Vous allez prier pour vos morts :
« C’est une réalité à laquelle on ne pense pas ! La prière pour les défunts a un effet positif pour les vivants. Elle est l’occasion de grandir dans la foi, l’espérance et l’amour. Cette prière peut être l’occasion de guérir des relations passées difficiles, de « libérer »les défunts de notre rancœur et de nous libérer nous aussi. Mais ce n’est pas tout. Elle nous aide à prendre conscience que nous sommes aidés nous aussi. »
Sœur Emmanuelle Billoteau, ermite bénédictine. Prions en Eglise.

Gardiens des Âmes

Ceux qui partent, qui prennent la mer et s’éloignent du rivage, ne nous oublient pas. Ils nous précédent en Galilée et nous y préparent une demeure. Nous le savons tous, car nous sommes chacun, plus ou moins des gardiens des âmes. Ceux du rivage le ressentent vivement, et ils vivent de cette communion. Ceux de l’intérieur des terres y sont moins sensibles, mais ils n’en vivent pas moins de cette communion. Les vivants et les morts sont bel et bien assemblés à une même table.

Assemblés, mais non amalgamés, car il y a bien la vie d’un côté et la mort de l’autre, la terre d’un côté et la mer de l’autre. Deux royaumes séparés, dont nous avons tous à respecter la frontière. J’ai connu dans ma vie des deuils, et je sais que les chemins des vivants et des morts se séparent, parfois dans la douleur. Vivre la mort d’un proche, c’est accepter de le voir s’éloigner de soi et prendre un chemin inaccessible aux vivants, où le laisser s’aventurer seul. C’est vivre son absence jusqu’à l’acceptation de la séparation.

Mais cette absence – et là est la victoire du Christ sur la mort – conduit à la Présence. Les vivants et les morts ne peuvent se voir, mais ils vivent en présence les uns des autres, et en communion les uns avec les autres. Cette Présence exige de nous le respect et la crainte. Un mort ne s’offense pas, et il ne se chasse pas. Il est là, dans l’au-delà, et nous sommes là ici-bas, nous accomplissant chacun, lui sur son chemin de mer et nous sur notre chemin de terre. Un jour, nous prendrons à notre tour la mer, et le Ciel s’ouvrira.
Charlotte Jousseaume

Seigneur Jésus-Christ, avant de ressusciter, Tu as reposé trois jours en terre, et depuis ce jour-là, la tombe des hommes est devenue, pour les croyants, signe d’espérance en la Résurrection. Nous te prions, Toi qui es la Résurrection et la Vie : donne à ceux qui sont partis de reposer en paix dans ce tombeau jusqu’au jour où Tu les réveilleras, pour qu’ils voient, de leur yeux, dans la clarté de Ta face la lumière sans déclin. Toi qui règne pour les siècles des siècles. Amen.

Sainte Marie, toi qui es notre douce mère sur cette terre et qui nous attires vers ton Fils, reçois notre prière et veille avec l’amour d’une mère sur nos défunts. Et donne-nous, nous qui sommes encore en marche sur terre, d’êtres fidèles à l’Amour de Dieu qui veut que nous ayons la Vie, et la Vie éternelle.

FAIRE DE LA PLACE EN MOI.

Seigneur,
Tu veux venir chez moi...
Tu veux demeurer auprès de moi
Mais trop souvent, ma porte est comme fermée
Je ne trouve pas le temps pour t’inviter
Je suis chargé de mille occupations
Et je ne vois vraiment pas comment te faire une petite place.

Seigneur,
Aide-moi à faire le tri en moi,
Pour libérer une grande place,
Et pouvoir ainsi revenir à l’essentiel !
Aide-moi à éclaircir mon cœur,
Pour qu’il devienne ta demeure !

Merci Seigneur ! Glem

MERCI D’ÊTRE LA

Quand la vie est une corvée, quand nos nuits sont remplies de cauchemars, merci d’être là, Seigneur, et d’être présent en nous.
Quand la maladie nous atteint, quand l’épreuve est lourde à porter, merci d’être là, Seigneur, et de nous tendre la main.
Quand nous sommes sans espérance, quand tout est noir à l’horizon, merci d’être là, Seigneur, et de nous apporter ta lumière.
Quand nous sommes seuls et oubliés, quand nous avons peur d’aimer et d’être aimés,
Merci d’être là, Seigneur, et de nous offrir ton amour.
P. Provencher

SEIGNEUR, AIDE-NOUS A FAIRE ÉGLISE

Seigneur, aide-nous à faire une Église, Où il fait bon vivre,
Où l’on peut respirer, dire ce que l’on pense, Une Église de liberté !
Une Église où le plus simple des frères comprendra ce que l’autre dira,
Où le plus savant saura qu’il ne sait pas.
Où la diversité se manifestera, Une Église de sagesse !
Une Église où l’audace de faire du neuf sera plus forte
Que l’habitude de faire comme avant.
Où l’on n’a pas peur de prendre des risques, de questionner ou de s’engager.
Une Église en marche ! Une Église qui écoute avant de parler,
Qui accueille avant de juger, Qui pardonne sans condamner.
Qui annonce la Bonne Nouvelle pour tous, Une Église de miséricorde !
Une Église où l’Esprit Saint pourra s’inviter
Parce que tout n’aura pas été prévu, réglé et décidé d’avance.
Où l’on entend la vie du monde en se laissant interpeller,
Une Église ouverte !
Une Église dont on ne dira pas « Voyez comme ils sont bien organisés ! »
Mais « Voyez comme ils s’aiment ! »
Et d’autres diront : « D’où tiennent-ils cette foi en l’homme ? »

Prière anonyme relevée dans une église de Poitiers, été 2012

BÉATITUDES POUR " SIMPLES SERVITEURS "

Bienheureux ceux qui savent rire d’eux-mêmes
ils n’ont pas fini de s’amuser !

Bienheureux ceux qui savent distinguer une montagne d’une taupinière
il leur sera épargné bien des tracas.

Bienheureux ceux qui savent se taire et écouter :
ils en apprendront des choses nouvelles !

Bienheureux ceux qui sont assez intelligents pour ne pas se prendre au sérieux : ils seront appréciés.

Heureux êtes-vous si vous savez regarder sérieusement les petites choses, et paisiblement les choses sérieuses : vous irez loin dans la vie.

Heureux êtes-vous si vous êtes capables de toujours interpréter avec bienveillance les attitudes d’autrui, même si les apparences sont contraires.

Bienheureux ceux qui pensent avant d’agir et qui prient avant de penser :
ils éviteront bien des bêtises.
Bienheureux vous qui savez reconnaître le Seigneur en tous ceux que vous rencontrez :
vous avez trouvé la vraie lumière.

Prière pour la Journée Mondiale du Migrant et du Réfugié du 29 septembre 2019

Seigneur, tu nous appelles à la vie, à une vie avec toi et avec d’autres.
Tu n’oublies pas ceux qui sont trop souvent mis de côté : les affamés, les exilés, les malades, les prisonniers…
Tu veux le bonheur pour ceux qui sont habités par des doutes et qui cherchent un sens à leur vie.
Ton regard d’amour se pose sur les personnes accablées par des problèmes familiaux ou des soucis financiers. Ton invitation à la vie est pour tous.

Tu nous appelles à suivre tes traces : attentifs les uns aux autres, et surtout à ceux qui ont le plus besoin d’une main tendue, d’un regard bienveillant, d’une parole d’espérance, d’un accueil chaleureux.
Ce que nous faisons aux plus petits de nos frères et sœurs, c’est à toi que nous le faisons !

Aide-nous à faire grandir une culture de rencontre et de soutien : non pas en écartant certains, mais en comptant sur chacun.
Non pas en enfermant quelques-uns dans leur différence, mais en découvrant notre humanité commune.
Non pas en regardant seulement une nation, un peuple, un pays, mais en tant que membres d’une seule famille humaine.

Seigneur, aide-nous à choisir la vie !

NOUS TE PRIONS

Inspire aux hommes un profond respect de la vie humaine.
Inspire-nous comment nous aider les uns les autres
à accueillir toute vie humaine comme un don.

Inspire aux médecins et aux chercheurs
les voies de recherche utiles qui permettront de soigner
les maladies les plus graves et de soulager la souffrance.

Inspire à nos responsables politiques et sociaux
le courage et la lucidité de chercher le bien de tous,
la liberté pour entendre la voix de la raison.

Surtout, inspire à tous d’aimer la vie. Donne à chacun
d’apprendre à aimer y compris la fragilité de son corps.
Donne à chacun de recueillir le fruit de chaque âge de la vie.

Mets dans le cœur de tous la générosité nécessaire,
la confiance mutuelle et le souci d’autrui pour entourer
de respect et d’amour les commencements de la vie
et de tendresse les dépouillements de la fin de la vie.

LAISSE-MOI T’AIMER, dit Dieu

Mon enfant, laisse-moi t’aimer, je veux ton cœur.
Je compte bien te former, mais en attendant,
je t’aime comme tu es. Et je souhaite que tu fasses de même.
Je désire voir du fond de ta misère monter l’Amour.
J’aime en toi jusqu’à ta faiblesse.
J’aime l’amour des pauvres ; je veux que de l’indigence s’élève continuellement ce cri : Seigneur, je t’aime.
C’est le chant de ton cœur qui m’importe. Qu’ai-je besoin de ta science et de tes talents ?
Ce ne sont pas des vertus que je demande, et si je t’en donnais, tu es si faible que bientôt l’amour propre s’y mêlerait.
Ne t’inquiète pas de cela. J’aurais pu te désigner à de grandes choses.
Non, tu seras le serviteur inutile.
je te prendrai même le peu que tu as car je t’ai créé pour l’Amour. Aime ! L’Amour te fera faire tout le reste sans que tu y penses.
Ne cherche qu’à remplir le moment présent de ton amour.
Aujourd’hui je me tiens à la porte de ton cœur,
comme un mendiant, moi le Seigneur des seigneurs.

TE SUIVRE

Te suivre, Seigneur,
n’est pas une aventure commencée à la légère
et poursuivie avec désinvolture.
Un jour “oui” et l’autre “non” !
Cela, tu n’en veux pas.

Te suivre, Seigneur, c’est prendre du temps,
beaucoup de temps pour te comprendre,
t’approcher et apprendre à t’aimer.

Te suivre, Seigneur,
ce n’est pas l’affaire d’un jour
mais c’est l’affaire de tous les jours.
Fidélité, par-delà les obstacles et les ténèbres.
Fidélité, par-delà la peur et le doute.

Te suivre, Seigneur,
C’est aussi trouver le temps et la patience,
laisser la fleur sortir de terre,
s’épanouir et se tourner vers le soleil.
Rien, jamais rien, ne pourra se réaliser par la force.

Te suivre, Seigneur,
c’est aussi travailler chaque jour,
à la construction de notre vie de chrétiens
en puisant en Toi les forces nécessaires pour tenir
et tenir jusqu’au bout de l’aventure.

DONNEZ-LEUR VOUS-MÊME A MANGER

« Innombrables, aujourd’hui, sont les foules affamées, et vastes, les déserts où elles sont confinées à la misère. Chaque jour, nous entendons parler de caravanes de réfugiés, de victimes de guerres insensées et interminables.

Fais que résonne et s’imprègne en nos cœurs l’appel que tu adressais jadis à tes disciples :
« Donnez-leur vous-même à manger. »

De tout cœur, nous t’implorons d’intercéder auprès
Du Père de toute consolation et de toute bénédiction pour qu’il donne à tous et à toutes le « pain de ce jour ». Jean Pierre Prévost

PRIÈRE SECRÈTE D’UN ENFANT A SES PARENTS

Maman, Papa, je vous supplie
Ne me laissez pas croire
Que mes désirs sont tout puissants.

Maman, Papa, je vous en prie
Prenez le risque de me frustrer
Et de me faire de la peine
En refusant certaines de mes demandes.

Maman, Papa, je vous remercie infiniment
De savoir me dire non,
De ne pas m’entretenir dans une illusion
Que vous pouvez être tout pour moi
Et que moi, je suis tout pour vous.

Maman, Papa, surtout entendez mes désirs
Mais n’y répondez pas tout de suite.
En les satisfaisant tout de suite ou trop vite,
vous risquez de les assassiner.

Mama, Papa, S’il vous plaît,
Ne revenez pas trop souvent sur un refus,
Ne vous déjugez pas, pour que je puisse ainsi
me situer, découvrir mes limites, avoir des repères clairs.

Maman, Papa, même si je réagis, si je pleure,
Si je te dis à toi Maman « méchante et sans cœur… »
Reste faible et stable, cela me rassure et me construit.
Si je t’accuse, toi Papa « de ne rien comprendre »
Ne m’enferme pas dans mes réactions,
Par un rejet ou un refus sans appel.

Maman, Papa, je tiens à vous dire à chacun,
Que je ne suis que votre fils,
Que je ne suis que votre fille.

Jacques Salomé

PRIÈRE A L’ESPRIT SAINT

Esprit de conseil, il y a tant de choses que je ne comprends pas, en moi et autour de moi, tant d’événements qui m’accablent, et aujourd’hui même j’ai tracé si mal ma route que je ne vois plus très bien où demain sera mon devoir.
Esprit de force, entendez gronder en moi ces tentations avilissantes, voyez ces flots tumultueux qui bientôt vont déborder de toutes parts et submerger ma fragile volonté. Je ne suis pas loin de la désespérance.
Esprit d’amour, moi qui avais tant rêvé d’aimer le Christ et mes frères à plein cœur, pourquoi suis-je aussi ingrat et égoïste ? Pourquoi les voix de la chair et du sang sont-elles si séduisantes que j’ai peur de ne plus savoir entendre votre voix ?
Esprit de science, faites que mes yeux découvrent avec lucidité le vrai visage du monde créé et sachent lire le nom des idoles.
Esprit d’intelligence, ouvrez en même temps mes yeux sur les insondables mystères du Père et du Fils, et apprenez-moi l’adoration.
A. Marie Carré, dominicain

LA DOUCEUR

Heureux celui dont la douceur apporte aux hommes
un peu de paix puis la joie de vivre.
Heureux celui dont la douceur fait respirer
le temps qui passe,
vient calmer la tristesse ou réduire la souffrance.
Heureux celui dont la douceur
n’est pas suave, ni faible.

Celui-là sait ouvrir les yeux.
Celui-là fait contempler à l’homme
le monde qui l’environne,
les hommes qui l’entourent.

Alors celui-là ouvrira l’ère d’un monde nouveau.
En lui toute larme saura disparaître,
En lui la mort s’ouvrira vers la vie,
En lui toute la terre deviendra le Royaume

François Rochat

PRIÈRE POUR LA FÊTE DES MÈRES

Seigneur, en ce jour de fête et de joie, nous voulons te rendre grâce, te dire merci pour nos mères,
celles qui sont encore parmi nous et celles qui t’ont rejoint.
Oui, Seigneur, merci pour nos mères qui, les premières, nous ont fait connaître ce que signifie aimer et être aimé.
Par leur amour, c’est ton amour qui se révèle à nous.
Par leur sourire, c’est ta joie qui nous rejoint.
Par leurs mots d’encouragement et de consolation,
c’est ta voix que nous entendons.
Seigneur, Tu as créé la maman avec un coeur semblable au tien.
Nous Te demandons de bénir la maman heureuse et bien entourée,
la maman oubliée, la maman violentée,
la maman rejetée, la maman adoptive, la maman endeuillée, la maman malade,
qui se prépare à aller te rejoindre.
Toi Seigneur qui peux tout par ton Esprit Saint,
prodigue-leur Ton Amour, Ta tendresse.
Mets dans leur coeur Ta Paix, Ta Joie, et accorde
aux mamans comblées de savoir consoler la maman oubliée.
Merci Seigneur pour les mères, les grands-mères et les futures mères.
Montre-leur Ta bonté en leur faisant vivre aujourd’hui la plus belle des journées. Amen.

APPRENDS-NOUS A AIMER COMME TOI

Seigneur Jésus, tu as voulu nous aimer jusqu’à l’extrême.
Pour nous, tu as donné ton temps, tes énergies, toute ta vie.
Merci, Seigneur, de nous aimer à ce point.
Merci de nous inviter à prolonger ta présence en prolongeant ton amour.

Il nous est parfois difficile d’aimer,
Seigneur, apprends-nous à aimer comme toi.
Quand nous sommes portés à nous diviser et à nous opposer,
Seigneur, apprends-nous à aimer comme toi.
Quand nous sommes portés à déterrer le passé au lieu de pardonner,
Seigneur, apprends-nous à aimer comme toi.
Quand nous sommes tentés de nous laisser vaincre par la malice des autres, Seigneur, apprends-nous à aimer comme toi.
Quand nous craignons de nous faire exploiter,
Seigneur, apprends-nous à aimer comme toi.
Pour que le monde croie que tu es toujours vivant,
Seigneur, apprends-nous à aimer comme toi.
Pour que l’humanité soit sauvée de la violence, de la guerre et du désespoir, Seigneur, apprends-nous à aimer comme toi.
Pour que nous soyons vraiment tes disciples.
Seigneur, apprends-nous à aimer comme toi.
Georges Madore

PRIÈRE POUR L’EUROPE

Père de l’humanité,
Seigneur de l’histoire,
Regarde ce continent auquel tu as envoyé
des philosophes, de législateurs et des sages,
précurseurs de la foi en ton Fils mort et ressuscité.

Regarde ces peuples évangélisés par Pierre et Paul,
par les prophètes, les moines et les saints.
Regarde ces régions baignées
par le sang des martyrs
Et touchées par la voix des réformateurs.
Regarde les peuples unis par de multiples liens
et divisés par la haine et la guerre.

Donne-nous de nous engager
Pour une Europe de l’Esprit,
Fondée non seulement sur les accords économiques mais aussi sur les valeurs humaines et éternelles :
Une Europe capable de réconciliations
Ethniques et œcuméniques,
Prompte à accueillir l’étranger,
Respectueuse de notre dignité.

Donne-nous de regarder avec confiance notre devoir de susciter et promouvoir une entente entre les peuples qui assure pour tous les continents
La justice et le pain
La liberté et la paix.

Cardinal Carlo Maria Martini

LA PLACE QUE TU AIMERAIS ME VOIR JOUER

Seigneur Jésus, dans le peuple immense de tes disciples, J’ai une place moi aussi. Elle est unique, irremplaçable. Je sais que Tu m’appelles à vivre dans ton Alliance, à ma manière, tel que je suis, avec mes qualités, et mes limites aussi.
Déjà, quand je décide de te donner un peu de mon temps dans la prière, quand j’essaie de me faire un cœur accueillant aux autres, de faire un geste de paix ou de pardon, tout au fond de moi, parfois je suis heureux et cette joie-là, personne ne peut me la prendre, car elle vient de Toi, de ton Esprit.
Aide-moi, Seigneur, à découvrir de mieux en mieux, jour après jour, la place que tu aimerais me voir jouer, dans le peuple de tes disciples, pour le bonheur de tous ! Ainsi soit-il.

Bienheureux Marcel Callo, jociste, mort en camp de concentration

TÉMOIGNER DE LA RÉSURRECTION

« Béni sois-tu, Seigneur Jésus,
Toi qui nous appelles à témoigner de ta Résurrection
jusqu’aux extrémités de la terre !
Mais viens à notre aide, afin que notre témoignage soit digne de Toi.
Tu veux que nous proclamions que Tu es Vivant,
et nous-mêmes avons peur de la mort.
Tu veux que nous annoncions Ta lumière,
et nous tâtonnons dans l’obscurité.
Tu nous demandes de parler avec autorité,
et nous balbutions d’ignorance devant Ton mystère.
Tu veux que nous affirmions Ta miséricorde gratuite sur tous les hommes, et nous devons La mendier d’abord pour nous-mêmes.
Tu veux faire de nous des collaborateurs de Dieu,
et nous portons le poids de notre propre fatigue.
Qui peut faire tenir ensemble tant de contradictions,
sinon Ton seul amour, qui nous appelle malgré nos fautes, qui nous fait confiance malgré nos infidélités. A Toi la gloire, ô Christ merveilleux,
avec le Père et le Saint-Esprit, éternellement ! Amen ».

Père Lucien Deiss

CE RAMEAU N’EST PAS UN PORTE-BONHEUR

A toi qui es venu chercher un rameau, tu es venu aujourd’hui pour chercher un rameau de buis.
Tu souhaites qu’il soit béni.
Si tu es venu chercher un porte-bonheur ou une protection divine, tu risques d’être déçu.
Dieu, en effet, veut notre bonheur, mais il nous invite à le bâtir de nos mains.
Mais si tu crois que vivre c’est aimer, même si la vie ne t’a pas fait de cadeaux,
Si tu penses que la justice, le respect de l’homme et la solidarité sont des valeurs qu’il faut faire progresser, si déjà tu essaies de regarder ce qui se passe autour de toi, si tu dis bonjour à ton voisin même s’il ne répond pas, si tu essaies de vivre debout et si tu agis pour que tout homme soit respecté au travail, dans le quartier ou ailleurs... alors prends ce rameau de bon cœur et garde-le chez toi.
Il te rappellera que la vie est plus forte que la mort, comme nous l’a prouvé Jésus, que son message d’amour est à vivre à tous les instants de notre existence.
Ce rameau ne sera pas un porte-bonheur, mais le signe du bonheur que tu t’engages à construire pour toi et les autres avec l’aide de Dieu.

Seigneur, désarme-moi, désarme-nous, désarme-les !

Seigneur, désarme-les de leurs kalachnikovs,
de leurs bombes, de leurs ceintures, de leur haine,
de leur soif de vengeance, de leurs aigreurs
et de leur ignorance.

Seigneur, désarme-nous de notre volonté de puissance, de notre sentiment de supériorité, de notre besoin de dominer d’avoir toujours raison, de vouloir tout ramener à nous-mêmes à nos acquis, à nos savoirs, à notre histoire.

Seigneur, désarme-moi de mon orgueil, de ma fierté, de mes excuses, du mépris, de la colère, de la rancune, de l’hypocrisie, de l’envie, de mon assurance, de ma suffisance, de mon arrogance.

Donne-moi de me dépouiller petit à petit car, quand je suis faible, c’est alors que je suis fort. Pour arriver à la Pâque, il me faut accepter d’être sans arme, nu avec le Christ sur la croix.

AMEN

LE PARDON AU FILS PRODIGUE

Rien qu’un pas…
Rien qu’un pas à faire…
Certes, ce n’est pas le plus facile,
Mais ce n’est qu’un pas, voyons !
Un petit pas qui met en route,
Tel un premier tour de roue pour une voiture qui redémarre, qui s’arrache à son immobilité.
Un petit pas pour repartir
Dans de meilleures conditions
Confiant dans le pardon de son père ;
Un petit pas qui doit en précéder bien d’autres
Vers le bonheur.
Ce premier pas, est tellement important,
Que mon Père est déjà entrain de venir à ma rencontre pour me pardonner, m’accueillir, me fêter, sans même me laisser le temps de m’humilier en avouant toutes mes fautes.
Ce père, c’est Dieu.
Ce fils prodigue, c’est moi.
Ce pardon sans mesure c’est l’amour.
Merci Seigneur de tant m’aimer,
Qu’un simple premier geste de repentir,
Une simple première résolution de mieux faire,
T’amène à te précipiter vers moi pour m’encourager
Et me rendre confiance et force.

Tous responsables de la foi dans le monde

Seigneur nous avons tous vocation dans l’Église :
tous appelés à la sainteté, tous appelés à communiquer notre foi, tous appelés à être missionnaires là où nous vivons. Seigneur, rends-nous plus éveillés et plus disponibles à cette vérité : nous sommes tous responsables de la foi dans le monde.

Sur les chemins des hommes, nous sommes noyés d’inquiétude, toujours prêts à refuser l’autre,
tantôt démissionnaires, tantôt trop activistes.
A notre place dans la société, et dans l’Église,
rends-nous disponibles à l’amour fraternel, plus attentifs aux dimensions collectives de cet amour aujourd’hui. C’est tous ensemble que nous sommes responsables des libérations humaines.

Sur le chemin de ta rencontre, Seigneur, nous sommes imprégnés des questions et des doutes de notre époque. La foi devient difficile. Laïcs, religieux, prêtres, évêques, célibataires, mariés, jeunes, vieux, riches, pauvres, rends-nous davantage responsables de la foi en toi.

Sur la route difficile de l’Église actuelle, garde-nous de nous lamenter, de ressasser le manque de vocations, la crise de ceci et de cela. Fais que nous prenions plutôt notre part de la charge de l’Église à naître, à faire grandir, à animer. Ouvre nos intelligences et nos cœurs aux impulsions de ton Esprit, pour que l’Église de demain trouve les formes qui te plairont et des constructeurs courageux.

Felix Lacambre.

DONNE-LUI FRAÎCHEUR ET FORCE

Nous te prions, Seigneur, pour ton Église.
Aide-nous à l’aimer telle qu’elle est
dans ses grandeurs et ses faiblesses.
Aide-nous à surmonter les divisions,
à éviter les jugements hâtifs
et à bannir les caricatures.
Aide-nous à découvrir, au-delà des apparences,
l’immense réseau des saintetés cachées,
qui sont les pierres vivantes de l’Église.

Puisse Ton Église retrouver
la fraîcheur et la force dont elle a besoin
pour annoncer l’Évangile aujourd’hui.

Qu’elle apparaisse aux yeux de tous
comme une porte ouverte et une source de vie.
Qu’elle soit toujours davantage
l’Eglise des pauvres et des saints.
Nous te le demandons par Marie, mère de L’Église. Amen
Jean Sauvenay

Quarante jours !

Quarante jours pour faire le tri,
Pour se délester de ce qui est inutile
Comme lorsqu’il faut traverser le désert.

Quarante jours pour éduquer le cœur à aimer,
Apprendre à aimer, d’une façon neuve,
A la manière des premiers jours.

Quarante jours pour marcher à un autre rythme
Pour changer de style, pour faire le ménage,
Pour se purifier.

Quarante jours pour regarder les autres, pour regarder Dieu,
Pour écouter la Parole du Christ et la laisser faire
Son œuvre de redressement au secret de nos désirs.

Quarante jours pour être transfiguré,
Quarante jours pour grandir avec l’Évangile,
Quarante jours pour apprendre à vivre !

Charles Singer

Le meilleur jeûne.

« Je recommande ce qui suit comme le meilleur jeûne pendant le carême. »

Jeûner de mots offensants, et transmettez seulement des mots doux et tendres.
Jeûner d’insatisfaction, d’ingratitude, et remplissez-vous de gratitude.
Jeûner de colère, et remplissez-vous de douceur et de patience.
Jeûner de pessimisme, et soyez optimiste.
Jeûner de souci, et ayez confiance en Dieu.
Jeûner de lamentations, et prenez plaisir aux choses simples de la vie.
Jeûner de stress, et remplissez-vous de prière.
Jeûner de tristesse et d’amertume, et remplissez votre cœur de joie.
Jeûner d’égoïsme, et équipez-vous de compassion pour les autres.
Jeûner d’impiété et de vengeance, et soyez rempli (e) d’actes de réconciliation et de pardon.
Jeûner de mots, et équipez-vous de silence et de la disponibilité à écouter les autres.

Si nous pratiquons tous ce style de jeûne, notre quotidien sera rempli de paix, de joie, de confiance les uns dans les autres et de vie.
Ainsi soit-il. Pape François

Répands sur nos évêques la plénitude de ta grâce

Seigneur, Tu nous as donné des évêques
comme successeurs des apôtres,
comme protecteurs et gardiens de nos âmes,
pour gouverner ton Église
et pour maintenir l’unité de la foi.

Nous t’en supplions,
répands sur eux la plénitude de ta grâce,
afin que, toujours davantage,
ils se manifestent comme de « bon pasteurs »
et qu’ils puisent œuvrer efficacement
pour ta gloire et pour notre salut.

Que, par leur parole
et surtout par le piété,
ils remplissent pleinement
les tâches qui leur sont imposées.
Qu’ils gardent la foi chrétienne hors de toute erreur.
et qu’ainsi, sous leur direction,
nous puissions toujours vivre
dans la paix et la charité chrétienne. Amen.

Pierre CANISIUS

Béatitudes pour Aujourd’hui

Heureux ceux qui vont à la rencontre
de ceux dont l’Église est loin :
non-croyants, croyants d’autres traditions religieuses,
pauvres et étrangers, hommes et femmes d’autres cultures.

Heureux ceux qui acceptent d’aimer
même ceux qui refusent de les aimer.
Heureux ceux qui suscitent dans l’Église et la société
des lieux et des temps où chacun
puisse être reconnu et prendre la parole.

Heureux ceux qui, sans craindre les épreuves,
s’enracinent dans la durée et la patience,
sans jamais se lasser de faire des petits pas
pour rencontrer enfin les autres.

Heureux ceux qui s’en remettent à Dieu
chaque jour dans la prière.
Heureux ceux qui espèrent toujours :
ils trouveront la route qui conduit
au coeur des autres et de Dieu.

Mgr Jean Charles THOMAS

TIRE-MOI DE LA DÉTRESSE

Quand je suis au fond du gouffre,
je lève les yeux vers le haut.
Jésus, tu tends la main !

Quand je suis ravagée par la souffrance,
je lève les yeux vers la Croix.
Jésus, tu as souffert comme moi !

Quand mes yeux sont remplis de larmes,
je lève les yeux vers toi,
Jésus, toi qui as pleuré ton ami Lazare !

Quand je pense que plus rien n’est possible,
quand le désespoir m’envahit,
quand le doute s’installe en moi,
je crie vers toi, Jésus !
Je veux croire que pour toi, rien n’est impossible !
Je veux croire surtout que tu nous dis :

’’Ne crains pas, je t’aime,
je t’appelle par ton nom, tu es à moi.’’
Alors doucement la joie s’installe en moi
et ma souffrance devient source d’espérance !

Important à tes yeux

Souvent je pensais
Que j’étais trop petit,
Que je n’étais pas capable,
Que je ne saurais pas réussir.

Mais voilà !
Tu m’as fait confiance !
Et tout à coup,
J’ai su que j’étais capable,
Je me suis senti responsable,
Je me suis senti important à tes yeux...

C’est comme si une lumière nouvelle
Venait caresser ma vie.

QU’ILS SOIENT UN

Tu as prié pour que tous tes disciples soient parfaitement un,
comme toi en ton Père et ton Père en toi.

Fais-nous donc ressentir jusqu’à la douleur
l’infidélité de notre désunion.

Donne-nous la loyauté de reconnaître.
et le courage de rejeter
ce qui se cache en nous d’indifférence, de méfiance,
et même d’hostilité mutuelles.

Accorde-nous de nous rencontrer en toi,
afin que monte incessamment de nos âmes et de nos lèvres,
la prière pour l’unité des chrétiens,
telle que tu la veux, par les moyens que tu veux.

En toi, qui es la Charité parfaite,
fais-nous trouver la voie qui conduit à l’unité,
dans l’obéissance à ton amour et à ta vérité.

P. Paul Couturier, à l’origine de cette Semaine de l’Unité des Chrétiens

Prière et Écologie

Seigneur, notre époque se veut verte.
L’écologie est : tendance !
Et c’est bien….
Mais elle est souvent expliquée par la peur :
peur du Co2,
peur du réchauffement climatique,
peur des OGM.
Seigneur, donne-moi la force
peur ne pas suivre le mouvement par peur.
La peur ne construit rien.
Mais donne-moi d’être à l’image d’Abel,
vivant au milieu des vivants,
accompagnant la vie ou elle se trouve.
Attentif à interroger la Terre
pour protéger le retour de ses dons
passager discret et reconnaissant.
Donne-moi, donne-nous
d’être les poètes qui admirent
et les prêtres qui, sans cesse,
donnent voix à l’univers pour te l’offrir.
Toi qui nous as tout donné
et dont le Fils a voulu que l’Évangile
soit annoncé à toute créature
pas simplement aux hommes et aux femmes…
mais à toute créature.
La voix de l’univers, c’est notre intelligence…

Prière de l’Épiphanie

Il en a fallu des kilomètres
pour que les mages venus d’Orient
Te trouvent, Toi, Jésus,
au fond d’une étable,
arrivant petitement
dans le champ des humains.

Il en a fallu des kilomètres
à ces migrants du monde entier
pour s’éloigner des zones de guerre,
trouver un abri, un refuge,
un accueil auprès de populations
douillettes dans leurs habitudes.

Il en a fallu des kilomètres
à Toi, Dieu, pour rejoindre l’homme,
fuir la persécution d’Hérode
et toutes celles d’aujourd’hui,
pour rejoindre la liberté et la paix
pour être reconnu dans le monde
comme un sauveur et un libérateur.

Et il nous faudra des kilomètres
pour nous éloigner de nos routines,
nos possessions, nos égoïsmes
et pour marcher vers la lumière,
pour suivre enfin l’étoile...

Sois cette étoile
Brille au dessus de nous,
devant nous, en nous
pour que nous participions à ton rayonnement !

Prière des Jeunes du diocèse de Cambrai

PRIÈRE DE L’ÂNE

Donne-nous, Seigneur, de garder les pieds sur terre,
et les oreilles dressées vers le ciel pour ne rien perdre de ta parole.
Donne-nous, Seigneur, un dos courageux,

pour supporter les hommes les plus insupportables.
Donne-nous, Seigneur, d’avancer tout droit,

en méprisant les caresses flatteuses autant que les coups de bâton.
Donne-nous, Seigneur, d’être sourds aux injures, à l’ingratitude,
c’est la seule surdité que nous ambitionnons.

Ne nous donne pas d’éviter toutes les sottises,
car un âne fera toujours des âneries.

Donne-nous simplement, Seigneur,
de ne pas désespérer de ta miséricorde si gratuite
pour ces ânes si disgracieux que nous sommes,
à ce que disent les pauvres humains.

Lesquels n’ont rien compris ni aux ânes ni à Toi,
qui as fui en Egypte avec un de nos frères
et qui as fait ton entrée prophétique à Jérusalem
sur le dos d’un des nôtres.
Amen.

Prière pour se préparer à Noël

Seigneur, je me suis engagé à entrer dans l’attente confiante de la venue de Jésus

Tu connais mon désir, tu connais aussi mes faiblesses et mon inconstance

mais aujourd’hui je te redis que je choisis de te faire confiance.

Que ma foi soit pleine et sans réserve
Que ma foi soit forte
Que ma foi soit joyeuse
Que le désir de t’accueillir grandisse en moi.

Seigneur, nous te prions pour ceux qui ont perdu la confiance en toi,

en eux-mêmes, dans les autres et qui s’isolent.

Inspire-moi la parole, le regard, le geste qui pourra les rejoindre

et les ouvrir à ton Amour inconditionnel et fidèle.

Moines et moniales du Mont Saint-Michel

MOI, je suis PETIT

Moi, je suis petit
Et Dieu me bénit !
Oui, Dieu me bénit chaque jour de ma vie !
Quand j’ouvre mes yeux,
quand j’ouvre mes mains,
quand j’ouvre mon cœur,
et quand je souris aussi...

Lorsque je serai grand,
Dieu me bénira encore !
Si j’ouvre mes yeux,
si j’ouvre mes mains,
si j’ouvre mon cœur et si je souris,
sa Vie sera là, au plus près de la mienne...

Moi, je suis petit
Et Dieu me bénit...
Demain je serai grand,
Il me bénira encore...

Prière pour l’Avent

Marie,
Toi qui faisais corps avec ton peuple dans son attente du Messie
Toi qui as vécu cette attente dans ton jeune coeur de femme,
Toi qui as répondu « oui » au projet que le Seigneur voulait réaliser par Toi,
C’est de ton corps que naîtra l’enfant saint, le Fils de Dieu.

Me voici pour apprendre de toi à faire « corps » avec le monde d’aujourd’hui.
Que je laisse crier en moi ses souffrances, ses attentes, ses espoirs.
Et, si un appel précis m’est signifié, donne-moi de dire « oui » comme Toi
pour laisser advenir le Règne de ton Fils Jésus dans ce monde.
Prière des sœurs du Christ Rédempteur

DONNER à Dieu son RIEN

- Vous voilà, mon Dieu. Vous me cherchiez ? Que me voulez-vous ? Je n’ai rien à Vous donner. Depuis notre dernière rencontre, je n’ai rien mis de côté pour Vous. Rien...pas une bonne action. J’étais trop lasse. Rien...pas une bonne parole. J’étais trop triste. Rien que le dégoût de vivre, l’ennui, la stérilité.
- Donne !
- La hâte, chaque jour, de voir la journée finie, sans servir à rien ; le désir de repos loin du devoir et des oeuvres, le détachement du bien à faire, le dégoût de Vous, ô mon Dieu !
- Donne !
- La torpeur de l’âme, le remords de ma mollesse et la mollesse plus forte que le remords...
- Donne !
- Des troubles, des épouvantes, des doutes ...
- Donne !
- Seigneur, voilà que, comme un chiffonnier, Vous allez ramasser des déchets, des immondices. Qu’en voulez-Vous faire, Seigneur ?
- Le Royaume des Cieux !
Marie Noël, poème " Notes intimes "

Seigneur, souvent, je regarde l’autre...

Je vois ce qui ne va pas chez lui,
Je le juge, Je me crois beaucoup mieux que lui,
Et je l’oublie au bord de la route.

Et toi, tu me dis : Aime ton prochain !
Aime tous ceux qui passent sur ton chemin !
Prends bien soin d’eux, Aide-les à se relever
Et tu trouveras en chacun un trésor !

Seigneur, En chacun de mes jours,
Aide-moi à regarder mes frères
Avec un cœur empli d’Amour !
Glem

Prière pour le 2 Novembre

Je me souviens

Je me rappelle un peu quand on était ensemble
Avant. Du temps de son vivant.
Quelquefois, je crois retrouver sa voix.
Quand son visage me revient,
Je ne sais pas le retenir, même en fermant les yeux.
C’est loin derrière moi. Et c’est en moi, secret.
Jamais, je n’oublierai.
Un jour d’immense fête, on se retrouvera tous
Avec Toi, notre Dieu.
Toi qui fais remonter de la mort chacun
de tes enfants,
Depuis que Jésus a ouvert le chemin,
Et la fête n’aura pas de fin !

Monique Scherrer

Prière pour le 1er Novembre

Ils sont nombreux les bienheureux

Ils sont nombreux les bienheureux qui n’ont jamais fait parler d’eux
et qui n’ont pas laissé d’image.
Tous ceux qui ont depuis les âges aimé sans cesse
et de leur mieux autant leurs frères que Dieu.
Ceux dont on ne dit pas un mot, ces bienheureux de l’humble classe,
ceux qui n’ont pas fait de miracle.
Ceux qui n’ont jamais eu d’extase
et qui n’ont laissé d’autre trace qu’un coin de terre ou un berceau.
Ils sont nombreux ces gens de rien,
ces bienheureux du quotidien qui n’entreront pas dans l’Histoire,
ceux qui ont travaillé sans gloire
et qui se sont usé les mains à pétrir, à gagner le pain.
Ils ont leur nom sur tant de pierres et quelquefois dans nos prières.
Mais ils sont dans le cœur de Dieu.
Et quand l’un d’eux quitte la Terre pour gagner la maison du Père,
une étoile naît dans les cieux.
Robert Lebel. Chant.

« Oui, je me lèverai et j’irai vers mon père « (Ps 50)

Un de ces jours je vais te rencontrer,
tes bras seront grands ouverts et je tomberai
à tes pieds, parce que j’aurai rejoint l’Amour
qui m’a tant cherchée, qui m’a tant comblée,
dont j’ai tant parlé malgré ma pauvreté radicale.
Vivre d’une relation personnelle avec Toi,
c’est déjà l’éternité commencée.
Parfois je n’avais plus la force d’avancer,
peut-être même d’espérer,
mais tu as su ouvrir des passages,
réparer des brèches, renverser des situations
apparemment sans issue…
Tout cela manifestant cette Présence
que, grâce à Toi, nous croyons éternelle et à laquelle nous nous abandonnons
en toute confiance.
Tu frappes à la porte de notre cœur,
nous osons dire dès maintenant
avec une hardiesse toute revêtue d’espérance :
« Voici je viens… Aide-moi jusqu’au bout. »

Maïti Girtanner

Prière pour nos enfants

Seigneur, je remets entre tes mains
le nom de nos enfants.
Grave-les profondément en Toi
afin que rien ni personne ne puisse les enlever.
Protège-les
chaque fois que je suis contraint(e)
de lâcher leur main.
Que ta force soit toujours plus grande
que leur faiblesse ;
Je ne te demande pas de leur épargner
tout chagrin
mais d’être leur consolation
lorsqu’ils seront seuls ou dans la peur.
Garde nos enfants dans ton Alliance,
en ton Nom.
Ne les laisse jamais s’éloigner de toi
à aucun moment de leur vie.
Seigneur, je remets entre tes mains
Le nom de nos enfants.

CHRIST N’A PAS DE MAINS

Christ n’a pas de mains
Il n’a que nos mains
Pour faire son travail aujourd’hui.

Christ n’a pas de pieds
Il n’a que nos pieds
Pour conduire les hommes sur son chemin.

Christ n’a pas de lèvres
Il n’a que nos lèvres
Pour parler de lui aux hommes.

Christ n’a pas d’aides
Il n’a que notre aide
Pour mettre les hommes à ses côtés.

Nous sommes la seule Bible
Que le public lit encore.
Nous sommes le dernier message de Dieu
Écrit en actes et en paroles.

EMBAUCHE POUR TON ROYAUME

Tu ne nous appelles pas à une Église de rêve,
ni à une Église de purs. Toi Seigneur,
tu sais voir au delà des apparences.
Comme beaucoup, je suis embauché pour ton Royaume
alors que j’ai les mains sales et les jambes lourdes.

Par dessus tout, Seigneur,
permets-moi d’écouter la parole de ton Fils ressuscité
« Je vous donne la paix ».
Que le fruit attendu de nos rencontres soit cette paix intérieure
qui permet de s’ouvrir aux joies,
aux peines, aux attentes et aux espoirs des autres.
Qui invite à combattre cet esprit de morosité
qui rend sourd aux vraies urgences ;
qui donne assez de souplesse pour bousculer tous les plans
même les plus pastoraux !
Et accueillir la nouveauté de chaque personne.

Oui, donne-moi cette paix qui me permettra,
si tu le veux, d’être témoin de ton amour pour tous.

Paul Destable

MERCI SEIGNEUR POUR TA CONFIANCE

Seigneur, tu nous confies
De grandes choses : des enfants à aimer,
Des jeunes à entourer d’affection,
Des parents et des grands-parents à soigner
Tu nous confies un coeur déchiré à rapiécer,
Une peine d’amour à soulager,
Une faim à combler, une soif à apaiser.
Tu nous confies un bonheur à partager,
Une fête à célébrer,
Une naissance à annoncer,
Une réconciliation à souligner.
Tu nous confies un environnement à protéger,
Des collègues à respecter,
Des injustices à dénoncer,
Des malentendus à dénouer.
Merci, Seigneur, pour ta confiance,
Merci de nous aider à voir plus clair
dans nos décisions,
Merci de nous guider vers le bien véritable,
Pour que nous soyons, chaque jour,
Un peu plus dignes de cette confiance.
Jean Grou

JE CONTINUERAI A CROIRE, MÊME SI TOUT LE MONDE…

Je continuerai à croire, même si tout le monde perd espoir.
Je continuerai à aimer, même si les autres distillent la haine.
Je continuerai à construire, même si les autres détruisent.
Je continuerai à parler de paix, même au milieu d’une guerre.
Je continuerai à illuminer, même au milieu de l’obscurité.
Je continuerai à semer, même si les autres piétinent la récolte.
Et je continuerai à crier, même si les autres se taisent.

Et je dessinerai des sourires sur des visages en larmes.
Et j’apporterai le soulagement, quand on verra la douleur.
Et j’offrirai des motifs de joie là où il n’y a que tristesse.
J’inviterai à marcher celui qui a décidé de s’arrêter…
Et je tendrai les bras à ceux qui se sentent épuisés.

Abbé Pierre

Prière de Rentrée d’école

Seigneur, j’ai besoin de confiance.
J’ai besoin de la confiance des mes parents.
Quand je change et quand je grandis,
quand je me découvre différente,
Je voudrais qu’ils m’écoutent.

J’ai besoin de la confiance
de mes professeurs, de mes animateurs,
de tous les adultes qui m’accompagnent.
Quand j’apprends, je découvre,
quand je m’interroge aussi,
j’aimerais qu’ils croient en mes capacités.

J’ai besoin de la confiance
de mes amis, de mes copains.
Tout ce que j’ai dans le cœur,
mes envies, mes soucis,
Je voudrais pourvoir leur dire.

J’ai besoin d’avoir confiance en moi,
de croire que je suis capable
d’aimer, d’être aimée et de vivre.
Et toi, Seigneur, tu crois en moi.
Apprends- moi à m’appuyer sur toi
pour qu’à mon tour,
dans la vie, dans la foi, je m’engage
et que je transmette aux autres
tout ce que j’ai reçu de toi.
Mélanie , 14 ans

Libres pour aimer

Je ne te prie pas, Seigneur parce qu’il le faut,
Mais parce que je t’aime
Et que je ne peux pas vivre
Sans te parler et t’écouter.
C’est toi mon soleil !

Je ne vais pas à la messe parce que c’est prescrit,
Mais parce que tu nous aimes
Et qu’à la messe tu donnes à tous
Ton corps et ton sang en nourriture.
Comment pourrais-je vivre, Seigneur
Sans recevoir les signes de ta grande tendresse
Pout tous les vivants ?

Je ne fais pas la charité parce que c’est un commandement,
Mais parce que ce sont mes frères et sœurs
Qui sont dans la misère et qu’ils ont besoin de moi
Pour continuer à vivre debout et fiers
Comme des êtres humains.

Quand on aime, Seigneur,
On ne calcule plus : on est libre !
Apprends-nous, Seigneur,
A tout accomplir par amour !

GRAIN DE BLÉ

Grain de blé,
Je suis si peu de chose
Posé au creux d’une main.

Grain de blé,
Je suis vraiment minuscule
Dans l’immensité d’un champ.

Grain de blé,
Je m’enfonce profond
Jusqu’au cœur de la terre.

Grain discret,
Je me fais oublier
Mais mon cœur veille.

Grain donné,
L’attente se fait
Dans mon lit de terre.

Grain qui meurt,
Je me vide de moi-même.

Grain levé,
Tige et feuilles me tirent vers la lumière.
Grain qui fleurit,
Vive la vie remplie de fruits

Glem

Une Lumière dans ma vie

Souvent je pensais
Que j’étais trop petit,
Que je n’étais pas capable,
Que je ne saurais pas réussir.

Mais voilà !
Tu m’as fait confiance !
Et tout à coup,
J’ai su que j’étais capable,
Je me suis senti responsable,
Je me suis senti important à tes yeux...

C’est comme si une lumière nouvelle
Venait caresser ma vie.

DIEU COMPTE SUR TOI.

Dieu seul peut donner la foi,
Mais tu peux donner ton témoignage.

Dieu seul peut donner l’espérance,
Mais tu peux rendre confiance à tes frères.

Dieu seul peut donner l’amour,
Mais tu peux apprendre l’autre à aimer.

Dieu seul peut donner la paix,
Mais tu peux semer l’union.

Dieu seul peut donner la force,
Mais tu peux soutenir le découragé.

Dieu seul est le chemin,
Mais tu peux l’indiquer aux autres.

Dieu seul est la lumière,
Mais tu peux la faire briller aux yeux de tous.

Dieu seul est la vie,
Mais tu peux rendre aux autres le désir de vivre.

Dieu seul peut faire ce qui paraît impossible,
Mais tu pourras faire le possible.

Dieu seul se suffit à lui-même,
Mais il préfère compter sur toi.

Prière de l’Action Catholique Ouvrière

Seigneur, je te rends grâce pour ma maman !

Dieu, notre Père, Tu ne cesses
de faire pour nous des merveilles,
et la plus belle des merveilles c’est bien-sûr
de nous avoir offert, comme frère,
ton Fils unique Jésus-Christ.

Mais juste après, c’est celle
de m’avoir donné ma maman.
Celle que Tu as choisie pour me donner la Vie et m’élever vers Toi.

C’est elle qui m’a tout appris : à sourire, à marcher,
à rire, à faire ma prière, à te connaître,
à parler, à vivre…

Mais surtout,
la merveille que ma maman m’a apprise,
c’est à aimer et à être aimé(e).
Alors, Dieu notre Père,
Je T’en supplie : bénis ma maman !
Qu’elle soit heureuse sur la Terre,
et bienheureuse au Ciel.

Dieu notre Père,
quand je contemple, comme issus
de la même source de ton Esprit saint,
les bienfaits dont Tu m’as comblé(e)
et l’amour que ma maman m’a donné,
je suis certain(e), Ô mon Dieu,
que la meilleure façon de témoigner de ton amour,
c’est de dire que Tu es, Ô mon Dieu,
un Papa qui nous aime comme une maman.

Amen.

DEMANDER les 7 DONS DE L’ESPRIT SAINT

Sagesse : Esprit Saint, accorde-nous le don de la sagesse, que nous sachions reconnaitre Dieu présent et manifesté dans le monde.

Conseil : Esprit Saint, accorde-nous le don de conseil, que nous sachions toujours discerner la volonté de Dieu, même dans les moments les plus difficiles.

Force : Esprit Saint, accorde-nous le don de force, qu’il nous donne le courage de dépasser les épreuves sur le chemin qui nous conduit au salut.

Intelligence : Esprit Saint, accorde-nous le don d’intelligence qui nous fera comprendre les vérités de la foi, entrer dans leur sens et contempler leur harmonie intérieure.

Science : Esprit Saint, accorde-nous le don de science, que nous nous laissions guider par la foi, jour après jour, et que nous sachions discerner ce qui nous conduit vers toi.

Piété : Esprit Saint, accorde-nous le don de piété, que nous demeurions dans la confiance sous le regard aimant de notre Père et que nous soyons les témoins sa tendresse.

Crainte : Viens Esprit de crainte, rends-nous suffisamment conscients de la toute-puissance et de la majesté de Dieu pour ne point pécher envers elle.

Un SOURIRE

Un sourire ne coûte rien et produit beaucoup.
Il enrichit ceux qui le reçoivent
Sans appauvrir ceux qui le donnent.

Il ne dure qu’un instant
Mais son souvenir est parfois éternel !

Personne n’est assez riche pour s’en passer,
Personne n’est assez pauvre pour ne pas le mériter.

Il crée le bonheur du foyer.
Il est le signe sensible de l’amitié.

Un sourire donne du repos à l’être fatigué,
Rend du courage aux plus découragés.

Et si quelquefois vous rencontrez une personne
Qui ne sait plus avoir le sourire...
Soyez généreux, donnez-lui le vôtre,
Car nul n’a autant besoin d’un sourire,
Que celui qui ne peut plus en donner aux autres...

Gandhi

IL RESTERA DE TOI.

Il restera de toi ce que tu as donné
Au lieu de le garder dans des coffres rouillés...
Ce que tu as donné en d’autres fleurira...

Il restera de toi ce que tu as offert
Entre tes bras ouverts un matin au soleil...
Ce que tu as offert en d’autres revivra...

Il restera de toi un sourire épanoui
Aux bords de tes lèvres comme au bord de ton cœur...
Ce que tu as ouvert en d’autres grandira...

Il restera de toi ce que tu as semé
Que tu as partagé aux mendiants du bonheur...
Ce que tu as semé en d’autres germera...

Michel Scouarnec

PRIÈRE AU BON PASTEUR

Seigneur Jésus, Bon Pasteur,
Tu as rendu témoignage à la vérité
au prix de ta vie.
Donne-nous d’être à notre tour
de vrais témoins de ton amour
au cœur du monde.

Envoie l’Esprit de Vérité promis
sur nos familles, nos paroisses, nos communautés.
Qu’il témoigne en nos cœurs
et nous rende féconds et persévérants
dans les œuvres du Père.

Accorde-nous des prêtres et religieuses heureux et rayonnants.
Affermis-les dans la grâce de leur vocation.
Qu’ils puissent nous communiquer
la vie et l’amour de ton Cœur.
Amen.

Comme tes disciples

Nous voici, Seigneur, enfermés,
Comme jadis tes disciples,
Dans la peur, le doute et la désillusion.
Empruntant les chemins qui nous éloignent de toi.

Nous voici, Seigneur, sans intelligence,
Comme jadis tes disciples,
Et englués dans nos déceptions amères.
Empruntant le chemin du manque d’espérance.

Nous voici, Seigneur, incapables de te voir,
Comme jadis tes disciples,
Et ensevelis dans nos tombeaux.
Empruntant le chemin de la peur.

Nous voici, Seigneur, malgré tout,
Confiants dans ta promesse de nous tenir debout.
Rejoins-nous dans nos enfermements et nos peurs.

Ravive en nous la joie de ta présence :
Nous serons des témoins crédibles de ta résurrection.
Seigneur, fais de nos espaces de mort
De nouveaux matins de Pâques où jaillit ta vie.

Rodhain Kasuba

Donne-moi de l’humour (Prière qu’affectionne le pape François)

Donne-moi une bonne digestion, Seigneur,
Et aussi quelque chose à digérer.

Donne-moi la santé du corps,
Aide-moi à la garder au mieux.

Donne-moi une âme sainte, Seigneur,
Qui ait les yeux sur la beauté et la pureté,
Afin qu’elle ne s’épouvante pas en voyant le péché,
Mais sache redresser la situation.

Donne-moi une âme qui ignore l’ennui,
Le gémissement et le soupir.

Ne permets pas que je me fasse trop de souci
Pour cette chose encombrante que j’appelle moi.

Seigneur, donne-moi l’humour,
Pour que je tire quelque chose de cette vie
Et en fasse profiter les autres. Amen.

Thomas More

Prière de PÂQUES

C’est souvent du fond de l’échec que jaillit la victoire
Au creux de l’angoisse que naît l’espérance.
Acceptons aujourd’hui d’être ressuscités,
C’est-à-dire de sortir de notre péché
Pour nous laisser transformer par la force,
L’amour et la lumière de Dieu.
Acceptons de ressusciter avec Lui,
De mettre en Lui notre confiance,
De suivre chaque jour son chemin,
De vouloir les exigences de l’Evangile.
De dire « Oui » à Jésus-Christ sans conditions, sans limites !

Acceptons de passer d’une existence vide, égoïste,

À une existence pleine d’amour pour Dieu et les autres ?

Prendre un Rameau

Prendre un rameau
est une invitation adressée au Christ :
« viens, Tu peux franchir
les portes de la ville.
Ce que Tu dis et ce que Tu fais,
je le mets dans ma vie,
car je crois que Tu es Dieu
venu m’inviter à être heureux.

Prendre un rameau,
c’est prendre la décision
de sortir à la suite de Jésus...
C’est une démarche libre.
C’est un geste de croyant.
Un choix.

Venir chercher un rameau,
le prendre, le tenir en main
et le garder bien en vue à la maison,
c’est décider
d’ouvrir la porte à l’Evangile
et d’accueillir Dieu
par des gestes concrets
à l’égard de nos frères.
Chaque jour.

C. Singer

Un Dieu d’Alliance toujours là.

Tu peux ne pas me voir,
Pourtant je suis la lumière qui te permet de voir,
Tu peux ne pas m’entendre,
Pourtant je suis la voix qui parle pour toi.
Tu peux ne pas être sensible à moi,
Pourtant je suis la force qui s’exprime par tes mains.

Sans cesse je suis à l’ouvrage,
Même si tu ne comprends pas comment.
Sans cesse je suis à l’ouvrage,
Même si tu ne sais pas pourquoi.

Je ne suis pas vision étrange.
Je ne suis pas que mystère….

Pourtant, je suis là. J’entends. Je réponds.
Quand tu as besoin de moi, je suis là.
Même lorsque tu me renies, je suis là.
Même lorsque tu es éperdu de solitude, je suis là.

Lorsque tu as peur, je suis là.
Lorsque tu souffres, je suis là.
Et je suis là aussi lorsque tu ne pries pas.

Je suis en toi et tu es en moi…
Tu peux ne pas me trouver, je te trouve.

Même si ta foi en moi vacille,
Ma foi en toi jamais ne faiblit, parce que je t’aime.
JD Freeman

Nous te confions nos enfants.

Tu nous as confié, Seigneur, nos enfants,
Nous te rendons grâce
Pour toutes les joies qu’ils nous ont apportées,
Toutes les découvertes qu’ils nous ont aidé à faire.

Entre tes mains nous les remettons,
Comme nous le faisions lorsque nous les attendions.
Nous te les confions parce que nous avons appris que nous ne pouvons pas grand choses pour eux :

Seulement essayer de les aimer comme tu les aimes.
Te prier pour eux, c’est aussi demander pour eux.
Mais que demander, Seigneur, quel est leur bien ?
Nous savons assez que ce n’est pas le nôtre.
Ils vivent et jugent autrement que nous à leur âge.
Mais toi seul connais le fond de leur cœur.

C’est pour nous, plutôt,
Que nous avons à demander :
Greffe notre patience à éclipses
Sur ton inépuisable patience,
Rends-nous attentifs à tout ce qui est bon chez eux,
Afin que nous sachions l’apprécier
Et te le présenter comme une offrande.

Et dans les difficultés, car il y en a et il y en aura,
Dans les souffrances qui nous viendront d’eux,
Rends-nous assez forts pour les aimer toujours mieux, et pour savoir reconnaître, au-delà de la crise, les hommes et les femmes nouveaux
Qu’elle aura fait naître,
Et qui seront toujours nos enfants.

Jacques et Marie

MON DIEU,

Je ne viens pas te demander
De faire un bon Carême,
Mais de me faire bon moi-même.

Je ne viens pas te demander
De m’apprendre à me priver, Mais de m’apprendre à aimer.

Jean Debruynne

CHANGEMENT

Attends-moi, Seigneur : j’arrive !
Attends-moi, Seigneur : je m’habille !

Mes yeux, je les habille de bonté
Pour regarder tous les gens avec amitié.

Mes mains, je les habille de paix
Pour donner du pardon sans compter.

Mes lèvres, je les habille de rire
Pour offrir la joie au long des jours.

Mon corps et mon cœur, je les habille de prière
Pour me tourner vers toi, Seigneur que j’aime.

Ca y est : je suis prêt. C’est moi !
Me reconnais-tu ?
J’ai mis mes plus beaux habits !
Amen
C.Singer

Prière de Carême

Comment pourrais-je entendre, tes appels,
quand je suis préoccupé par ma santé,
enfermé dans mes rêves,
épuisé par mon travail,
fasciné par la télévision…
Pardon, Seigneur.

Et tes appels, Seigneur, les tiens,
les petits signes que Tu m’adresses
à travers les gens proches ou lointains,
les grands signes que Tu m’adresses,
à travers l’exemple des saints,
à travers les messages de ton Evangile,
à travers les invitations à la prière…
Pardon, Seigneur.

Apprends-moi aussi
à déceler tout ce qui est bien
derrière ce qui est mal,
tout ce qui est neuf
derrière tout ce qui est vieux,
tout ce qui bourgeonne
derrière tout ce qui se fane,
tout ce qui vit
derrière tout ce qui meurt.

Affine mon regard,
réveille ma capacité d’amour,
tourne-moi vers les autres,
tourne-moi vers Toi, Seigneur.
Amen.

DONNE- MOI L’HUMOUR

Donne-moi une bonne digestion, Seigneur, et aussi quelque chose à digérer.

Donne-moi la santé du corps, aide-moi à la garder au mieux.

Donne-moi une âme sainte, Seigneur, qui ait les yeux sur la beauté et la pureté, afin qu’elle ne s’épouvante pas en voyant le péché, mais sache redresser la situation.

Donne-moi une âme qui ignore l’ennui, le gémissement et le soupir.

Ne permets pas que je me fasse trop de souci pour cette chose encombrante que j’appelle " moi ".

Seigneur, donne-moi l’humour, pour que je tire quelque chose de cette vie et en fasse profiter les autres. Amen
Thomas More

" Nous autres, gens des rues "

« Il y a des lieux où souffle l’Esprit mais il y a un Esprit qui souffle en tous lieux. Il y a des gens que Dieu prend et met à part. Il y en a d’autres qu’Il laisse dans la masse, qu’Il ne retire pas du monde. Ce sont des gens qui font un travail ordinaire, qui ont un foyer ordinaire ou sont des célibataires ordinaires. Des gens qui ont des maladies ordinaires, des deuils ordinaires. Des gens qui ont une maison ordinaire, des vêtements ordinaires. Ce sont les gens de la vie ordinaire. Les gens que l’on rencontre dans n’importe quelle rue. Ils aiment leur porte qui s’ouvre sur la rue. Nous autres, gens des rues, croyons de toutes nos forces que cette rue, que ce monde où Dieu nous a mis est pour nous le lieu de notre sainteté. Nous croyons que rien de nécessaire ne nous y manque, car si ce nécessaire nous manquait, Dieu nous l’aurait déjà donné. Ainsi
soit-il. »
Madeleine Delbrêl

LA VIE

La vie est une chance, saisis-la.
La vie est beauté, admire-la.
La vie est béatitude, savoure-la.
La vie est un rêve, fais-en une réalité.
La vie est un défi, fais-lui face.
La vie est un devoir, accomplis-le.
La vie est un jeu, joue-le.
La vie est précieuse, prends-en soin.
La vie est une richesse, conserve-la.
La vie est amour, jouis-en.
La vie est mystère, perce-le.
La vie est promesse, remplis-la.
La vie est tristesse, surmonte-la.
La vie est hymne, chante-le.
La vie est combat, accepte-le.
La vie est une tragédie, prends-la à bras le corps.
La vie est une aventure ; ose-la.
La vie est bonheur, mérite-le.
La vie est la vie, défends-la.

Mère Térèsa

DONNE-NOUS DE NOUS OUVRIR A L’AUTRE

« Seigneur, Tu es plein de Miséricorde pour toute personne, de toute culture et de toute nation. Chaque personne est Ton enfant bien-aimé.
Dans ta Miséricorde, Tu ne vois pas d’abord nos limites, nos difficultés, nos refus.
Mais Tu crois en notre capacité d’aimer, et de nous découvrir frères et sœurs.
Tu crois en notre capacité de vivre ensemble, dignement, dans la paix, la justice et la fraternité. Façonne-nous par ta Miséricorde et ta Tendresse.
Aide-nous à dépasser nos peurs, et nos refus de nous ouvrir à l’autre.
Apprends-nous à nous laisser toucher par la vie de nos frères et sœurs.
Ouvre nos cœurs pour aimer.
Ouvre nos mains pour construire des ponts, et non pas des murs.
Ouvre notre intelligence pour inventer le monde de demain :
un monde où chacun trouvera sa place :
un toit, du pain, un travail, un geste de fraternité à partager,
un mot d’espérance à échanger en reflet de TOI qui es Amour et Miséricorde ! Amen ! »

Prière pour l’année nouvelle

Seigneur, c’est dans la joie et la confiance
Que je t’offre cette année qui commence.
Que sera-t-elle pour moi ?
Que me réservent tous ces longs mois ?
Autant de questions que je ne veux plus me poser.
Toi, tu connais les réponses, c’est le principal.
Pourquoi vouloir deviner ?

Dans la joie, je t’offre cette année
Avec tout ce que tu m’apporteras.
Dans la confiance, je t’offre ma bonne volonté
Car tu as encore bien des choses à me demander.

Je sais bien que je me heurterai souvent
Au découragement et à l’indifférence.
Mais si Tu me donnes ta force et ta grâce,
Alors, je te dis au début de cette année nouvelle :

Comme tu voudras, Seigneur.

Tu veux naitre dans tous les cœurs

Avant que Tu naisses, Jésus,
Joseph et Marie n’avaient trouvé
que des maisons aux portes fermées :
fermées au secret de Dieu.
Ils ont trouvé ouverte une pauvre étable.

Aujourd’hui, Jésus,
Tu ne nais plus dans une étable ;
mais Tu veux naître, dire le secret de Dieu
dans toutes les maisons, dans tous les cœurs.

Tu veux déposer le baiser de Dieu
sur tous les visages.
Tu veux des millions de crèches
pour habiter le monde.
Tu veux des millions de cœurs
pour donner ta paix sur la terre.

Jésus, viens ouvrir nos maisons et nos cœurs
pour dire avec Toi :
Gloire à Dieu, notre Père !

Elie Maréchal

Marche en Avent

Seigneur Dieu,
Prends notre main
Et conduis-nous sur le chemin de l’Avent,
Ce beau chemin qui mène à Noël.

Fais de nous des Veilleurs :
Aide-nous à avoir un cœur toujours ouvert,
Un cœur toujours prêt à accueillir Tes Dons,
Pour les éparpiller ensuite autour de nous.

Aide-nous à aplanir Ta Route :
Encourage-nous à regarder au fond de nous,
Pour y voir les manques de pardon, de partage, d’amour...
Mets en nous l’envie de changer de vie.

Répands en nous Ta Joie :
Transforme-nous en enfants de lumière,
En enfants qui rayonnent de Ta Vie
Et qui éclairent ainsi l’existence de ceux qui souffrent.

Apprends-nous à écouter
Tous les murmures qui parlent de toi en nos vies
Pour que nous puissions dire avec Marie :
« Que tout se passe en moi selon Ta Parole. »
Glem

Les enfants d’ici et d’ailleurs

Seigneur,
Les enfants d’ici, les enfants d’ailleurs,
Aide-moi à ne jamais les mépriser,
A ne jamais les maltraiter.

J’ai plein de visages dans la tête
Enfant de l’école me parlant de son ordinateur
Enfant sous le soleil qui travaille comme un homme
Enfant un peu « trop » bronzé pour nos ciels gris
Enfant vivant d’espoirs qui jamais ne prennent vie
Enfant dit différent parce que trop jeune dans sa tête
Enfant malicieux qui sans cesse cherche à séduire
Enfant qui sans comprendre voit ses parents se battre
Enfant aux mille pourquoi sur la vie, sur la mort.

Seigneur,
Tu les aimes tous,
Aide-nous, nous qui nous croyons grands,
A rester petits devant eux
A les aimer parce qu’ils sont enfants
Et non pas parce qu’un jour
On dira qu’ils sont grands.
Laurence, institutrice.

DEVENIR VEILLEUR

Tu nous invites, Seigneur, à devenir des veilleurs. A apprendre l’attention aux êtres comme aux choses. A poser mon regard sur celui que je rencontre. Ce jeune sans emploi, en recherche d’un sens à sa vie. Cette femme blessée et révoltée. Ce migrant en quête de reconnaissance. Cet enfant qui m’interpelle. Cet aîné qui me partage son espérance... Que mon regard ne se referme pas. Car alors, rien n’adviendra dans ma vie. Et ton Royaume ne pourra naître en moi et autour de moi. Merci d’ouvrir ma vie à ta ressemblance. AMEN

L’Espoir, ça vient d’on ne sait où

Ça vient plus loin que nous
L’Espoir, ça vous colle à la peau
Ça vous enracine au ciel
Ca vous enlace les bras et les mains.
L’Espoir, ça vous étouffe à en crier
À en vivre sans fin.
Fragile, si fragile comme la fleur des blés.
Il ensemence nos chemins
Il nourrit nos après-demain
Et fait éclater nos rires plus loin que la terre.
Écrit en rouge sur les murs de nos prisons,
Il se nomme LIBERTE
Écrit en noir sur les portes des princes
Il se nomme JUSTICE
Écrit en bleu sur les murs de nos villes
Il se nomme HORIZON
Écrit en blanc sur les robes des filles
Il se nomme PRINTEMPS
Écrit en rose sur les fleurs de nos mains
Il se nomme FRATERNITE
Écrit en transparence dans les yeux des enfants
Il se nomme VIVRE
Écrit en arc-en-ciel sur le soleil couchant,
il se nomme PAIX

POUR MON FRERE QUI A FAIM

J’avais faim et vous faisiez le tour de la lune.
J’avais faim et vous m’avez dit d’attendre.
J’avais faim et vous avez créé une commission.
J’avais faim et vous parliez d’autre chose.

J’avais faim et vous m’avez dit :
« La loi et l’ordre avant tout. »
J’avais faim et vous avez dit :
« Il y aura toujours des pauvres. »
J’avais faim et vous avez dit :
« C’est la faute des communistes. »
J’avais faim et vous avez dit :
« Mes ancêtres avaient faim. »
J’avais faim et vous avez dit :
« Après 35 ans, on n’embauche plus. »

J’avais faim et vous avez dit :
« Dieu leur vienne en aide. »
J’avais faim et vous avez dit :
« Désolé, repassez demain. »
Jeunes Luthériens américains.

NOUVEAU " NOTRE PÈRE "

Le 3 décembre prochain (1er dimanche de l’Avant), une nouvelle version du Notre Père entrera en vigueur en France. Avec un changement notable : " Ne nous laisse pas entrer en tentation " au lieu de " Ne nous soumets pas à la tentation." Pourquoi ? Cette ancienne traduction pouvait laisser supposer que la tentation venait de Dieu. Or Dieu ne peut vouloir notre mal. La tentation fait partie de la liberté donnée à l’homme. Mais, quand elle se présente, on peut demander à Dieu de nous aider à ne " pas entrer en tentation " , en nous donnant la force de résister au mal.

Prière des catéchistes

Dieu de tendresse et d’amour,
Ton fils Jésus nous a dit :
« Laissez venir à moi les petits enfants ! »
Que Ta Parole nous soutienne Seigneur
Pour vivre dans la foi en vrais disciples de Jésus.
Que ton Esprit Saint habite nos cœurs
Pour oser nous engager à annoncer la Bonne Nouvelle
Aux enfants et aux jeunes,
Dans la fidélité à la Parole de Dieu et à l’Église.
Qu’à la prière de la Vierge Marie et de son époux saint Joseph,
Nous sachions servir avec humilité et confiance
Dans ce ministère de catéchiste.
Nous te le demandons par Jésus notre Seigneur. Amen

Les gens me jugent, Toi tu me regardes

« Seigneur, je ne t’ai ni vu ni entendu mais toi, tant de fois tu m’as écouté sans te lasser. Tu m’as entendu Jésus, tu aurais pu m’ignorer mais au lieu de cela, tu m’as pardonné. L’Évangile dit : « Cherche et tu trouveras. » Je t’ai cherché et tu m’as trouvé. Te souviens-tu, Seigneur ? Je suis arrivé plein de colère et vide de foi. J’en repartirai plein de bonheur et vide de rancœur. J’ai voulu être riche d’argent, Seigneur. Aujourd’hui, je suis riche de ton amour gratuit. Je ne te vois, ô Christ, avec mes yeux. Je ne te toucherai avec mes mains. Je t’aime simplement avec mon cœur. Si dehors, les gens me jugent, toi Seigneur tu me regardes et me fais garder la tête haute. Hier, tu le sais, j’étais vide. Aujourd’hui, je crois. »

Prière d’un détenu

Prière pour les vacances

Seigneur, notre Dieu, veille sur ceux qui prennent la route : qu’ils arrivent sans encombre au terme de leur voyage.

Que ce temps de vacances soit pour nous tous
un moment de détente, de repos, de paix !
Sois pour nous, Seigneur, l’Ami
que nous retrouvons sur nos routes,
qui nous accompagne et nous guide.

Donne-nous le beau temps et le soleil qui refont nos forces
et qui nous donnent le goût de vivre. Donne-nous la joie simple et vraie
de nous retrouver en famille et entre amis.

Donne-nous d’accueillir ceux que nous rencontrerons
pour leur donner un peu d’ombre quand le soleil brûle trop,
pour leur ouvrir notre porte quand la pluie et l’orage les surprennent,
pour partager notre pain et notre amitié
quand ils se trouvent seuls et désemparés.

Seigneur, notre Dieu, veille encore sur nous quand nous reprendrons le chemin du retour : que nous ayons la joie de nous retrouver pour vivre ensemble une nouvelle année, nouvelle étape sur la route du salut.

Prière pour nos enfants

Seigneur, je remets entre tes mains
le nom de nos enfants.
Grave-les profondément en Toi
afin que rien ni personne ne puisse les enlever.
Protège-les
chaque fois que je suis contraint(e)
de lâcher leur main.
Que ta force soit toujours plus grande
que leur faiblesse ;
Je ne te demande pas de leur épargner
tout chagrin
mais d’être leur consolation
lorsqu’ils seront seuls ou dans la peur.
Garde nos enfants dans ton Alliance,
en ton Nom.
Ne les laisse jamais s’éloigner de toi
à aucun moment de leur vie.
Seigneur, je remets entre tes mains
Le nom de nos enfants


Prière à Marie… pour temps de Braderie

Vierge et Mère Marie,
Obtiens-nous maintenant une nouvelle ardeur de ressuscités
pour porter à tous l’Évangile de la vie
qui triomphe de la mort.
Donne-nous la sainte audace de chercher de nouvelles voies
pour que parvienne à tous
le don de la beauté qui ne se ternit pas.

Étoile de la nouvelle évangélisation,
aide-nous à rayonner par le témoignage de la communion,
du service, de la foi ardente et généreuse,
de la justice et de l’amour pour les pauvres,
pour que la joie de l’Évangile
parvienne jusqu’aux confins de la terre
et qu’aucune périphérie ne soit privée de sa lumière.

Mère de l’Évangile vivant,
source de joie pour les petits,
prie pour nous.
Amen. Alléluia !
Pape François

Prière de Mère Teresa

Seigneur,
Quand je suis affamé,
donne-moi quelqu’un qui ait besoin de nourriture.
Quand j’ai soif,
envoie-moi quelqu’un qui ait besoin d’eau.
Quand j’ai froid,
envoie-moi quelqu’un à réchauffer.
Quand je suis blessé,
donne-moi quelqu’un à consoler.
Quand ma croix devient lourde,
donne-moi la croix d’un autre à partager.
Quand je suis pauvre,
conduis-moi à quelqu’un dans le besoin.
Quand je n’ai pas de temps,
donne-moi quelqu’un que je puisse aider un instant.
Quand je suis humilié,
donne-moi quelqu’un dont j’aurai à faire l’éloge.
Quand je suis découragé,
envoie-moi quelqu’un à encourager.
Quand j’ai besoin de la compréhension des autres,
donne-moi quelqu’un qui ait besoin de la mienne.
Quand j’ai besoin qu’on prenne soin de moi,
envoie-moi quelqu’un dont j’aurai à prendre soin.
Quand je ne pense qu’à moi,
tourne mes pensées vers autrui.
Amen

.Seigneur, donne-moi de voir les choses à faire sans oublier les personnes à aimer, et de voir les personnes à aimer sans oublier les choses à faire.
Donne-moi de voir les vrais besoins des autres.
C’est si difficile de ne pas vouloir à la place des autres, de ne pas répondre à la place des autres, de ne pas décider à la place des autres.
C’est difficile, Seigneur de ne pas prendre ses désirs pour les désirs des autres, et de comprendre les désirs des autres quand ils sont si différents des nôtres ! Seigneur, donne-moi de voir ce que Tu attends de moi parmi les autres. Enracine au plus profond de moi cette certitude : On ne fait pas le bonheur des autres sans eux…
Seigneur, apprends-moi à faire les choses en aimant les personnes. Apprends-moi à aimer les personnes pour ne trouver ma joie qu’en faisant quelques choses pour elles, et pour qu’un jour elles sachent que Toi seul, Seigneur, est l’Amour.

Norbert Ségard

PRIERE D’ABANDON

Seigneur, voilà plus de soixante-cinq ans que Tu m’as fait le don inestimable de la vie, et depuis ma naissance, Tu n’as cessé de me combler de tes grâces et de ton amour infini. Au cours de toutes ces années se sont entremêlés de grandes joies, des épreuves, des succès, des échecs, des revers de santé, des deuils, comme cela arrive à tout le monde. Avec ta grâce et ton secours, j’ai pu triompher de ces obstacles et avancer vers Toi. Aujourd’hui, je me sens riche de mon expérience et de la grande consolation d’avoir été l’objet de ton amour. Mon âme te chante sa reconnaissance.
Mais je rencontre quotidiennement dans mon entourage des personnes âgées que Tu éprouves fortement : elles sont paralysées, handicapées, impotentes et souvent n’ont plus la force de Te prier, d’autres ont perdu l’usage de leurs facultés mentales et ne peuvent plus T’atteindre à travers leur monde irréel. Je vois agir ces gens et je me dis : « Si c’était moi ? »
Alors, Seigneur, aujourd’hui même, tandis que je jouis de la possession de toutes mes facultés motrices et mentales, je T’offre à l’avance mon acceptation à ta sainte volonté, et dès maintenant je veux que si l’une ou l’autre de ces épreuves m’arrivait, elle puisse servir à ta gloire et au salut des âmes. Dès maintenant aussi, je Te demande de soutenir de ta grâce les personnes qui auraient la tâche ingrate de me venir en aide.
Si, un jour, la maladie devait envahir mon cerveau et anéantir ma lucidité, déjà, Seigneur, ma soumission est devant Toi et se poursuivra en une silencieuse adoration. Si, un jour, un état d’inconscience prolongée devait me terrasser, je veux que chacune de ces heures que j’aurai à vivre soit une suite ininterrompue d’actions de grâce et que mon dernier soupir soit aussi un soupir d’amour. Mon âme, guidée à cet instant par la main de Marie, se présentera devant Toi pour chanter tes louanges éternellement. Amen

Jean-Paul II (1920-2005) Prière de Jean Paul II écrite pour son anniversaire, le 18 mai 1985.