Menu | Contenu | Retour | Actualités | Progression | Rechercher | Pied de page | Accessibilité | Plan du site | Accueil
                                                               
                                                               
| Accueil | Contacts | Horaires | Plan du site |

CATÉCHUMÉNAT


Il est possible de découvrir la foi chrétienne à tout âge et de se préparer aux sacrements de baptême, confirmation, communion, et aussi de découvrir le contenu de la foi si on a été baptisé tout jeune et que l’on s’est ensuite éloigné de l’Eglise.
Cette découverte de la foi se fait dans un accompagnement personnel et au cours de rencontres générales.
Responsables : Père Gaby GOULLIN et Jérémie
Diminuer la taille des caractères Augmenter la taille des caractères Imprimer la page
Accueil « Prière et liturgie

Prière et liturgie

DONNE-NOUS DE NOUS OUVRIR A L’AUTRE

« Seigneur, Tu es plein de Miséricorde pour toute personne, de toute culture et de toute nation. Chaque personne est Ton enfant bien-aimé.
Dans ta Miséricorde, Tu ne vois pas d’abord nos limites, nos difficultés, nos refus.
Mais Tu crois en notre capacité d’aimer, et de nous découvrir frères et sœurs.
Tu crois en notre capacité de vivre ensemble, dignement, dans la paix, la justice et la fraternité. Façonne-nous par ta Miséricorde et ta Tendresse.
Aide-nous à dépasser nos peurs, et nos refus de nous ouvrir à l’autre.
Apprends-nous à nous laisser toucher par la vie de nos frères et sœurs.
Ouvre nos cœurs pour aimer.
Ouvre nos mains pour construire des ponts, et non pas des murs.
Ouvre notre intelligence pour inventer le monde de demain :
un monde où chacun trouvera sa place :
un toit, du pain, un travail, un geste de fraternité à partager,
un mot d’espérance à échanger en reflet de TOI qui es Amour et Miséricorde ! Amen ! »

Prière pour l’année nouvelle

Seigneur, c’est dans la joie et la confiance
Que je t’offre cette année qui commence.
Que sera-t-elle pour moi ?
Que me réservent tous ces longs mois ?
Autant de questions que je ne veux plus me poser.
Toi, tu connais les réponses, c’est le principal.
Pourquoi vouloir deviner ?

Dans la joie, je t’offre cette année
Avec tout ce que tu m’apporteras.
Dans la confiance, je t’offre ma bonne volonté
Car tu as encore bien des choses à me demander.

Je sais bien que je me heurterai souvent
Au découragement et à l’indifférence.
Mais si Tu me donnes ta force et ta grâce,
Alors, je te dis au début de cette année nouvelle :

Comme tu voudras, Seigneur.

Tu veux naitre dans tous les cœurs

Avant que Tu naisses, Jésus,
Joseph et Marie n’avaient trouvé
que des maisons aux portes fermées :
fermées au secret de Dieu.
Ils ont trouvé ouverte une pauvre étable.

Aujourd’hui, Jésus,
Tu ne nais plus dans une étable ;
mais Tu veux naître, dire le secret de Dieu
dans toutes les maisons, dans tous les cœurs.

Tu veux déposer le baiser de Dieu
sur tous les visages.
Tu veux des millions de crèches
pour habiter le monde.
Tu veux des millions de cœurs
pour donner ta paix sur la terre.

Jésus, viens ouvrir nos maisons et nos cœurs
pour dire avec Toi :
Gloire à Dieu, notre Père !

Elie Maréchal

Marche en Avent

Seigneur Dieu,
Prends notre main
Et conduis-nous sur le chemin de l’Avent,
Ce beau chemin qui mène à Noël.

Fais de nous des Veilleurs :
Aide-nous à avoir un cœur toujours ouvert,
Un cœur toujours prêt à accueillir Tes Dons,
Pour les éparpiller ensuite autour de nous.

Aide-nous à aplanir Ta Route :
Encourage-nous à regarder au fond de nous,
Pour y voir les manques de pardon, de partage, d’amour...
Mets en nous l’envie de changer de vie.

Répands en nous Ta Joie :
Transforme-nous en enfants de lumière,
En enfants qui rayonnent de Ta Vie
Et qui éclairent ainsi l’existence de ceux qui souffrent.

Apprends-nous à écouter
Tous les murmures qui parlent de toi en nos vies
Pour que nous puissions dire avec Marie :
« Que tout se passe en moi selon Ta Parole. »
Glem

Les enfants d’ici et d’ailleurs

Seigneur,
Les enfants d’ici, les enfants d’ailleurs,
Aide-moi à ne jamais les mépriser,
A ne jamais les maltraiter.

J’ai plein de visages dans la tête
Enfant de l’école me parlant de son ordinateur
Enfant sous le soleil qui travaille comme un homme
Enfant un peu « trop » bronzé pour nos ciels gris
Enfant vivant d’espoirs qui jamais ne prennent vie
Enfant dit différent parce que trop jeune dans sa tête
Enfant malicieux qui sans cesse cherche à séduire
Enfant qui sans comprendre voit ses parents se battre
Enfant aux mille pourquoi sur la vie, sur la mort.

Seigneur,
Tu les aimes tous,
Aide-nous, nous qui nous croyons grands,
A rester petits devant eux
A les aimer parce qu’ils sont enfants
Et non pas parce qu’un jour
On dira qu’ils sont grands.
Laurence, institutrice.

DEVENIR VEILLEUR

Tu nous invites, Seigneur, à devenir des veilleurs. A apprendre l’attention aux êtres comme aux choses. A poser mon regard sur celui que je rencontre. Ce jeune sans emploi, en recherche d’un sens à sa vie. Cette femme blessée et révoltée. Ce migrant en quête de reconnaissance. Cet enfant qui m’interpelle. Cet aîné qui me partage son espérance... Que mon regard ne se referme pas. Car alors, rien n’adviendra dans ma vie. Et ton Royaume ne pourra naître en moi et autour de moi. Merci d’ouvrir ma vie à ta ressemblance. AMEN

L’Espoir, ça vient d’on ne sait où

Ça vient plus loin que nous
L’Espoir, ça vous colle à la peau
Ça vous enracine au ciel
Ca vous enlace les bras et les mains.
L’Espoir, ça vous étouffe à en crier
À en vivre sans fin.
Fragile, si fragile comme la fleur des blés.
Il ensemence nos chemins
Il nourrit nos après-demain
Et fait éclater nos rires plus loin que la terre.
Écrit en rouge sur les murs de nos prisons,
Il se nomme LIBERTE
Écrit en noir sur les portes des princes
Il se nomme JUSTICE
Écrit en bleu sur les murs de nos villes
Il se nomme HORIZON
Écrit en blanc sur les robes des filles
Il se nomme PRINTEMPS
Écrit en rose sur les fleurs de nos mains
Il se nomme FRATERNITE
Écrit en transparence dans les yeux des enfants
Il se nomme VIVRE
Écrit en arc-en-ciel sur le soleil couchant,
il se nomme PAIX

POUR MON FRERE QUI A FAIM

J’avais faim et vous faisiez le tour de la lune.
J’avais faim et vous m’avez dit d’attendre.
J’avais faim et vous avez créé une commission.
J’avais faim et vous parliez d’autre chose.

J’avais faim et vous m’avez dit :
« La loi et l’ordre avant tout. »
J’avais faim et vous avez dit :
« Il y aura toujours des pauvres. »
J’avais faim et vous avez dit :
« C’est la faute des communistes. »
J’avais faim et vous avez dit :
« Mes ancêtres avaient faim. »
J’avais faim et vous avez dit :
« Après 35 ans, on n’embauche plus. »

J’avais faim et vous avez dit :
« Dieu leur vienne en aide. »
J’avais faim et vous avez dit :
« Désolé, repassez demain. »
Jeunes Luthériens américains.

NOUVEAU " NOTRE PÈRE "

Le 3 décembre prochain (1er dimanche de l’Avant), une nouvelle version du Notre Père entrera en vigueur en France. Avec un changement notable : " Ne nous laisse pas entrer en tentation " au lieu de " Ne nous soumets pas à la tentation." Pourquoi ? Cette ancienne traduction pouvait laisser supposer que la tentation venait de Dieu. Or Dieu ne peut vouloir notre mal. La tentation fait partie de la liberté donnée à l’homme. Mais, quand elle se présente, on peut demander à Dieu de nous aider à ne " pas entrer en tentation " , en nous donnant la force de résister au mal.

Prière des catéchistes

Dieu de tendresse et d’amour,
Ton fils Jésus nous a dit :
« Laissez venir à moi les petits enfants ! »
Que Ta Parole nous soutienne Seigneur
Pour vivre dans la foi en vrais disciples de Jésus.
Que ton Esprit Saint habite nos cœurs
Pour oser nous engager à annoncer la Bonne Nouvelle
Aux enfants et aux jeunes,
Dans la fidélité à la Parole de Dieu et à l’Église.
Qu’à la prière de la Vierge Marie et de son époux saint Joseph,
Nous sachions servir avec humilité et confiance
Dans ce ministère de catéchiste.
Nous te le demandons par Jésus notre Seigneur. Amen

Les gens me jugent, Toi tu me regardes

« Seigneur, je ne t’ai ni vu ni entendu mais toi, tant de fois tu m’as écouté sans te lasser. Tu m’as entendu Jésus, tu aurais pu m’ignorer mais au lieu de cela, tu m’as pardonné. L’Évangile dit : « Cherche et tu trouveras. » Je t’ai cherché et tu m’as trouvé. Te souviens-tu, Seigneur ? Je suis arrivé plein de colère et vide de foi. J’en repartirai plein de bonheur et vide de rancœur. J’ai voulu être riche d’argent, Seigneur. Aujourd’hui, je suis riche de ton amour gratuit. Je ne te vois, ô Christ, avec mes yeux. Je ne te toucherai avec mes mains. Je t’aime simplement avec mon cœur. Si dehors, les gens me jugent, toi Seigneur tu me regardes et me fais garder la tête haute. Hier, tu le sais, j’étais vide. Aujourd’hui, je crois. »

Prière d’un détenu

Prière pour les vacances

Seigneur, notre Dieu, veille sur ceux qui prennent la route : qu’ils arrivent sans encombre au terme de leur voyage.

Que ce temps de vacances soit pour nous tous
un moment de détente, de repos, de paix !
Sois pour nous, Seigneur, l’Ami
que nous retrouvons sur nos routes,
qui nous accompagne et nous guide.

Donne-nous le beau temps et le soleil qui refont nos forces
et qui nous donnent le goût de vivre. Donne-nous la joie simple et vraie
de nous retrouver en famille et entre amis.

Donne-nous d’accueillir ceux que nous rencontrerons
pour leur donner un peu d’ombre quand le soleil brûle trop,
pour leur ouvrir notre porte quand la pluie et l’orage les surprennent,
pour partager notre pain et notre amitié
quand ils se trouvent seuls et désemparés.

Seigneur, notre Dieu, veille encore sur nous quand nous reprendrons le chemin du retour : que nous ayons la joie de nous retrouver pour vivre ensemble une nouvelle année, nouvelle étape sur la route du salut.

Prière pour nos enfants

Seigneur, je remets entre tes mains
le nom de nos enfants.
Grave-les profondément en Toi
afin que rien ni personne ne puisse les enlever.
Protège-les
chaque fois que je suis contraint(e)
de lâcher leur main.
Que ta force soit toujours plus grande
que leur faiblesse ;
Je ne te demande pas de leur épargner
tout chagrin
mais d’être leur consolation
lorsqu’ils seront seuls ou dans la peur.
Garde nos enfants dans ton Alliance,
en ton Nom.
Ne les laisse jamais s’éloigner de toi
à aucun moment de leur vie.
Seigneur, je remets entre tes mains
Le nom de nos enfants


Prière à Marie… pour temps de Braderie

Vierge et Mère Marie,
Obtiens-nous maintenant une nouvelle ardeur de ressuscités
pour porter à tous l’Évangile de la vie
qui triomphe de la mort.
Donne-nous la sainte audace de chercher de nouvelles voies
pour que parvienne à tous
le don de la beauté qui ne se ternit pas.

Étoile de la nouvelle évangélisation,
aide-nous à rayonner par le témoignage de la communion,
du service, de la foi ardente et généreuse,
de la justice et de l’amour pour les pauvres,
pour que la joie de l’Évangile
parvienne jusqu’aux confins de la terre
et qu’aucune périphérie ne soit privée de sa lumière.

Mère de l’Évangile vivant,
source de joie pour les petits,
prie pour nous.
Amen. Alléluia !
Pape François

Prière de Mère Teresa

Seigneur,
Quand je suis affamé,
donne-moi quelqu’un qui ait besoin de nourriture.
Quand j’ai soif,
envoie-moi quelqu’un qui ait besoin d’eau.
Quand j’ai froid,
envoie-moi quelqu’un à réchauffer.
Quand je suis blessé,
donne-moi quelqu’un à consoler.
Quand ma croix devient lourde,
donne-moi la croix d’un autre à partager.
Quand je suis pauvre,
conduis-moi à quelqu’un dans le besoin.
Quand je n’ai pas de temps,
donne-moi quelqu’un que je puisse aider un instant.
Quand je suis humilié,
donne-moi quelqu’un dont j’aurai à faire l’éloge.
Quand je suis découragé,
envoie-moi quelqu’un à encourager.
Quand j’ai besoin de la compréhension des autres,
donne-moi quelqu’un qui ait besoin de la mienne.
Quand j’ai besoin qu’on prenne soin de moi,
envoie-moi quelqu’un dont j’aurai à prendre soin.
Quand je ne pense qu’à moi,
tourne mes pensées vers autrui.
Amen

.Seigneur, donne-moi de voir les choses à faire sans oublier les personnes à aimer, et de voir les personnes à aimer sans oublier les choses à faire.
Donne-moi de voir les vrais besoins des autres.
C’est si difficile de ne pas vouloir à la place des autres, de ne pas répondre à la place des autres, de ne pas décider à la place des autres.
C’est difficile, Seigneur de ne pas prendre ses désirs pour les désirs des autres, et de comprendre les désirs des autres quand ils sont si différents des nôtres ! Seigneur, donne-moi de voir ce que Tu attends de moi parmi les autres. Enracine au plus profond de moi cette certitude : On ne fait pas le bonheur des autres sans eux…
Seigneur, apprends-moi à faire les choses en aimant les personnes. Apprends-moi à aimer les personnes pour ne trouver ma joie qu’en faisant quelques choses pour elles, et pour qu’un jour elles sachent que Toi seul, Seigneur, est l’Amour.

Norbert Ségard

PRIERE D’ABANDON

Seigneur, voilà plus de soixante-cinq ans que Tu m’as fait le don inestimable de la vie, et depuis ma naissance, Tu n’as cessé de me combler de tes grâces et de ton amour infini. Au cours de toutes ces années se sont entremêlés de grandes joies, des épreuves, des succès, des échecs, des revers de santé, des deuils, comme cela arrive à tout le monde. Avec ta grâce et ton secours, j’ai pu triompher de ces obstacles et avancer vers Toi. Aujourd’hui, je me sens riche de mon expérience et de la grande consolation d’avoir été l’objet de ton amour. Mon âme te chante sa reconnaissance.
Mais je rencontre quotidiennement dans mon entourage des personnes âgées que Tu éprouves fortement : elles sont paralysées, handicapées, impotentes et souvent n’ont plus la force de Te prier, d’autres ont perdu l’usage de leurs facultés mentales et ne peuvent plus T’atteindre à travers leur monde irréel. Je vois agir ces gens et je me dis : « Si c’était moi ? »
Alors, Seigneur, aujourd’hui même, tandis que je jouis de la possession de toutes mes facultés motrices et mentales, je T’offre à l’avance mon acceptation à ta sainte volonté, et dès maintenant je veux que si l’une ou l’autre de ces épreuves m’arrivait, elle puisse servir à ta gloire et au salut des âmes. Dès maintenant aussi, je Te demande de soutenir de ta grâce les personnes qui auraient la tâche ingrate de me venir en aide.
Si, un jour, la maladie devait envahir mon cerveau et anéantir ma lucidité, déjà, Seigneur, ma soumission est devant Toi et se poursuivra en une silencieuse adoration. Si, un jour, un état d’inconscience prolongée devait me terrasser, je veux que chacune de ces heures que j’aurai à vivre soit une suite ininterrompue d’actions de grâce et que mon dernier soupir soit aussi un soupir d’amour. Mon âme, guidée à cet instant par la main de Marie, se présentera devant Toi pour chanter tes louanges éternellement. Amen

Jean-Paul II (1920-2005) Prière de Jean Paul II écrite pour son anniversaire, le 18 mai 1985.